La dénomination "Żuławy" littéralement « Marais » désigne un terrain à la superficie presque complètement plate, unique en Pologne. Le long du delta de la Vistule, reine des rivières polonaise, s’étendent à perte de vue des champs multicolores, mais de temps à autre, le paysage est agrémenté par des saules pleureurs, se penchant au-dessus des canaux. Le caractère agricole des Żuławy est accentué par les villages placés selon les plans des Chevaliers Teutoniques, et les cimetières mennonites magnifiquement situés rappelant ces immigrés des Pays-Bas qui vivaient sur ces terres.

La superficie des Żuławy recouvre plus de 1740 km², dont 450 km² au-dessous du niveau de la mer. Dans la ville de Raczki Elbląskie, se trouve un point situé à 1,8 mètre en-dessous du niveau de la mer, c’est le point le plus bas de Pologne. Dans la zone des Żuławy et ses environs, se situent également des grandes villes comme Nowy Dwór Gdański, Tczew, Malbork et les Trois Cités c’est à dire Gdańsk, Gdynia et Sopot. Une caractéristique des Żuławy est leur situation géographique en dessous du niveau de l’eau, ce qui les rend inondables. L’excès d’eau est régulé par les canaux, les digues anti-inondations, les fossés de drainage et les pompes.

Les premières habitations dans la région des Żuławy datent probablement de l'Age de Bronze. Cependant, peu d’habitants s’établirent durant les siècles suivant en raison de conditions naturelles difficiles: les marécages et le risque constant d'inondation avaient un effet très dissuasif sur les habitants potentiels. Cette situation a changé grâce aux Chevaliers Teutoniques, en effet, ceux-ci ont commencé à assécher les terres, construire des digues et des canaux. Ainsi la région s’est peu à peu peupler. Les habitants ont commencé à couper les forêts et à cultiver la terre. Déjà au XVe siècle, les habitants étaient obligés de drainer les zones. Au XVIe siècle, des Mennonites venus des Pays-Bas se sont installés ici et ont apporté avec eux leurs traditions et leur culture. En plus d’eux, d’autres cultures étaient présentes sur le territoire des Zulawy comme celles : de Poméranie, des Chevaliers Teutoniques, allemande, polonaise, puis après la IIe guerre mondiale, la culture ukrainienne apportée par les migrants des confins septentrionaux de la Pologne de l’entre-deux guerre. Les destructions de la fin de la IIe guerre mondiale furent catastrophiques pour la région : en 1945, l’armée allemande en débâcle détruisit la plupart des digues anti-inondation ainsi que les pompes, inondant ainsi toute la région. Les années d’après-guerre furent celles d’un intense effort pour assécher ces zones, sur lesquelles s’établirent des colons venus de l’intérieur des terres.

Parmi les monuments caractéristiques des Żuławy, nous pouvons citer : les églises pittoresques au clocher caractéristique en bois, les maisons à arcades, les cimetières mennonites magnifiquement situés, ainsi que les constructions des villages datant déjà du Moyen-âge. Vous pouvez également profiter d’autres attractions.

Vous pouvez également faire un tour en train historique à voie étroite, effectuer une croisière le long des rivières et des canaux de la boucle Żuławski, visiter le Parc Historique Żuławski ou découvrir l’itinéraire Mennonite.

La Boucle Żuławska

La Boucle Żuławska

La boucle Żuławska est une attraction touristique et une voie naturelle reliant les cours d'eau de la Vistule, le Bras Mort de la Vistule, la Szkarpawa, la Vistule Royale, la Nogat, la Vistule Śmiała, la Wielka Święta Tuga, la Motława, le Canal Jagellonne, la rivière Elbląg et la Pasłęka, ainsi que la Lagune de la Vistule. C’est 303 km d’une aventure inoubliable que vous pourrez découvrir en canot, yacht, bateau à moteur ou hausbot.

Le nœud des Żuławy fait partie de la Voie maritime internationale E 70 partant de Rotterdam, par le nœud de voies navigables de Berlin, le nord de la Pologne, Kaliningrad, puis le Niémen (par les rivières Pregola et Dejma jusqu'à la ville de Klaipeda en Lituanie).

Le nœud des Żuławy, c'est aussi un réseau dense de ports, de marinas et de jetées d'amarrage, qui ont été aménagés dans le cadre du projet du « Nœud des Żuławy, développement du tourisme aquatique phase I », reconnu comme l'un des projets clefs pour le tourisme suprarégional dans le cadre du Programme Opérationnel Economie Novatrice 2007-2013 Mesure 6.4 « Investissements dans des projets touristiques d'importance suprarégionale ». Le projet est mis en œuvre par les partenaires locaux de la province de Poméranie et de Warmie-Mazurie.

Hormis les itinéraires des environs du delta de la Vistule et les infrastructures de tourisme nautique, le nœud des Żuławy combine de nombreuses activités liées au patrimoine culturel des Żuławy de la Vistule. C'est une région extrêmement riche en monuments historiques: châteaux et maisons à arcades gothiques et en monuments hydrotechniques : ponts-levants et écluses.

La région du nœud de Żuławy est sans aucun doute un lieu de repos, de loisirs actifs, mais aussi une région de superbes paysages à la faune fascinante.

Le nœud des Żuławy occupe la plus grande partie de la région Żuławy de la Vistule, du cordon littoral Mierzeja Wiślana, de la lagune de la Vistule avec la Wysoczyzna Elbląska (Tolkmicko, Frombork, Suchacz, Elbląg), la Côte de vieille Prusse (Nowa Pasłęka, Braniewo) mais aussi Kociewie (Tczew, Gniew, Pelplin) la Vallée Kwidzyńska et le Powiśle avec Sztum et Kwidzyn.


La région des Żuławy de la Vistule, centrée sur le Delta de la Vistule, a la forme d'un triangle inversé, dont le sommet correspond à l'endroit où la Vistule se divise en la rivière Leniwka et la Nogat, et dont la base est la presqu'île de la Vistule.

Le cordon littoral Mierzeja Wiślana) s'étend de Gdańsk jusqu'à Baltiisk en Russie. Elle sépare la lagune de la Vistule de la pleine mer du golfe de Gdańsk, près de l'embouchure de la Vistule. C'est une vaste dune, haute par endroits de plus de 30 mètres, qui a été formée par les vagues. Elle était autrefois parsemée de villages de pêcheurs, désormais transformés en villégiatures. Les plus importantes villes de ce cordon littoral sont: Gdańsk, Stegna, Sztutowo et Krynica Morska.

La lagune de la Vistule est une baie séparée de la mer Baltique par la bande du cordon littoral Mierzeja Wiślana. Elle est partagée par la frontière entre la Pologne et la Fédération de Russie, la superficie des eaux polonaises étant de 382 km2.

Le massif dit Wysoczyzna Elbląska est un massif de moraine de la Côte de Gdańsk, dont les flancs raides s'étirent vers les Żuławy Wiślane, la lagune de la Vistule, et la plaine de Warmie. Le point culminant du massif est la montagne d'argent (Góra Srebrna) d'une hauteur de 198,5 mètres. Les villes les plus importantes de la région sont : Elbląg, Frombork, Tolkmicko, Kadyny, Suchacz.

Wybrzeże Staropruskie (littéralement L'ancienne côte Prusse) est une plaine qui s'étend le long de la baie de la Vistule de Frombork jusqu'à l'embouchure de la Pregel. 100 km ² de cette région appartiennent à la Pologne.. Nowa Pasłęka et Braniewo en sont les plus importantes localités.

Kociewie est une région ethnique et culturelle située sur la rive gauche de la Vistule, dans le bassin de la Wda et de la Wierzyca. La région de Kociewie possède son propre hymne et, chaque année, le 10 février est la Journée mondiale de Kociewie. Les villes les plus importante de la région sont Starogard Gdański, capitale de Kociewie, Tczew, sa plus grande ville et Pelplin.

La vallée de Kwidzyńs et Powiśle forment la partie nord de la vallée de la Basse-Vistule. Elle est est d'une longueur d'environ 40 km et d'une superficie de 401 km2. C'est une sorte canal de la Vistule percé dans la ceinture des lacs de l'est de la Poméranie. Les villes principales de la zone sont: Gniew à l'ouest, Kwidzyn à l'est et Sztum.