Gdynia est une ville née de la mer et des rêves de la génération des polonais d’avant-guerre, selon les paroles de l’écrivain polonais de cette époque Stefan Żeromski: „…un poème créé dans le bois, la pierre, le béton et le fer, ce puissant drame montrant l’extorsion à la mer de ses eaux, de ses forces, de sa profondeur et de son pouvoir…”. Aujourd’hui c’est une ville moderne qui se développe de façon dynamique, à l’architecture moderne et à l’économie ouverte vers la mer.

Le modernisme de Gdynia

Le modernisme de Gdynia

     Le terme en lui-même de « modernisme » évoque la modernité. Il n’est donc pas étonnant que c’est justement à Gdynia, ville créée et planifiée comme la plus moderne de la Pologne de l’entre-deux-guerres, que le modernisme soit apparu sous de nombreuses formes, donnant à la ville son aspect caractéristique.

L'idée principale du modernisme dans l'architecture était la fonctionnalité des bâtiments construits, et le reflet de cette fonctionnalité se retrouvait à la fois dans la planification urbaine, comme dans la construction et l'aspect extérieur des bâtiments. Le modernisme était aussi une rupture totale avec tous les styles antérieurs. Ce style est devenu très populaire dans l'architecture européenne justement à l'époque où commença la construction du port de Gdynia.

Les différents courants du modernisme étaient non seulement en parfaite adéquation avec une certaine modernité planifiée de Gdynia, mais aussi grâce à leur coûts très faibles, leur simplicité, et leur fonctionnalité, pouvaient être utilisés pour la construction d'une ville à partir de zéro. En prenant en compte les principes du modernisme et en les appliquant dans le cadre de projets de différents bâtiments construits à Gdynia, les architectes n'avaient pas l'intention de respecter strictement les standards européens. Au contraire, ils ont enrichi les principes simples et clairs du modernisme, avec des éléments évoquant le port et la mer, créant ainsi le style « modernisme de Gdynia ».

Les exemples du modernisme de Gdynia peuvent être retrouvés dans toute la ville, à la fois sur les bâtiments publics et ceux d'habitation, sur les grands immeubles des rues principales et les maisons familiales. Ce qui distingue le style des réalisations modernistes ce sont les éléments caractéristiques évoquant les bateaux, et souvent des mâts à drapeaux semblables à des mâts de navire.

Les bâtiments sont le plus souvent blancs. L'organisation rythmique des fenêtres, les baies vitrées des rez-de-chaussée destinés aux magasin, des constructions simples et peu chères (le plus souvent en béton) et des façades épurées furent inspirés par le modernisme européen.

La ville moderne aux maisons blanches modernes qui tels des navires se tournent vers la mer, voici la poétique de la « ville de la mer », l'histoire d'un rêve devenu réalité d'un port, de sa flotte et de ses marins.