Selon une légende, la Cachoubie est un endroit merveilleux créé par Dieu, par l'intercession des anges et bénéficiant de la protection d’un Griffon. Cette légende raconte que lors de la création de la terre, Dieu a laissé un grand espace sablonneux sur lequel il n’a pas créé la vie. À la demande des assistants des Anges, il a cherché dans son sac quelque chose qu’il pourrait donner à ce lieu, et c’est ainsi qu’en vidant son sac, il a offert à la Cachoubie de nombreuses forêts, des rivières et des lacs et des champs au sol si fertile que les récoltes sont annuelles et abondantes. Et c'est pour que rien ne disparaisse d’un endroit si merveilleux, qu’il a envoyé un Griffon pour le garder et le protéger du mal.

Le plus célèbre et populaire de tous les arts locaux est la broderie cachoube dont les racines remontent au XVIIIe siècle. Jusqu’à nos jours, les brodeuses ornent à la main la toile de lin en respectant les schémas traditionnels et en utilisant les bonnes couleurs afin de décorer les tables de fête.

A Chmielno vous pourrez voir comment les membres successifs de la famille Necel modèlent à la main des pots en argile, sur un tour de potier entraîné par la force des jambes. C’est de cette façon que sont créés des pichets, bols, vases, qui sont ensuite décorés avec des motifs typiques de la céramique des Necel : branche de lilas, écaille de poisson, petite tulipe, étoiles cachoubes, couronne cachoube, fleur de lys et grande tulipe.

Dans le musée ethnographique de Wdzydze Kiszewskie vous pourrez entrer dans une chëczy traditionnelle cachoube, c’est à dire une maison, dans laquelle vivaient les Cachoubes. A l'intérieur est présenté un mobilier traditionnel, en particulier des buffets typiques cachoube, buffets de cuisine décorés à la main par des sculpteurs. L'art cachoube c’est aussi la peinture sur verre et les articles en osier de divers objets avec des racines de pin.

Dans leur temps libre, en dehors du travail et des tâches ménagères, les cachoubes se rassemblaient souvent dans leur chëczach ou dans une auberge, avec leur famille ou leurs voisins pour s'amuser au rythme de la musique cachoube. Le début de la fête était annoncée par les bazury qui accompagnées de violons endiablés et de burczybasu jouaient des airs entrainants. Et pour ceux qui n'avaient pas la force de danser la Kosedera, ils s’asseyaient aux tables richement couvertes de nourriture cachoube. Un pain fait maison, le hareng à la cachoube et les framboises cachoube sont quelques-unes des spécialités locales. „Jo jem najedłi ë napiti, ale muszi tabaką bëc nos przebiti” selon ce proverbe cachoube, après avoir mangé chaque véritable cachouche devrait priser un peu de tabac dans sa tabatière.

Jusqu’à nos jours, de telles fêtes sont organisées afin de se familiariser avec la culture cachoube et d'apprendre les coutumes et les rituels, et surtout, d'entendre  le dialecte du pays du Griffon, qui vous  conduira sur le chemin du cachoube jusqu’au cœur de la Cachoubie.

Kartuzy - capitale de la Cachoubie?

Kartuzy - capitale de la Cachoubie?

       Kartuzy est l'un des plus beaux endroits de la Suisse Cachoube. Grâce à son emplacement central dans une région appelée Cachoubes et ses habitants qui préservent et promeuvent avec un très grand soin  la culture cachoube,  Kartuzy est  appelé capitale de la Cachoubie.

La fondation de Kartuzy et son nom sont étroitement liés à l'ordre des Chartreux. En 1382, Jean de Różęcino, le propriétaire des biens du voisinage, avait fait venir de Prague l'ordre des Chartreux, qui a construit l'ensemble monastique, connu comme le «Paradis de Marie". L'objet central de l'ensemble était église gothique - maintenant la Collégiale avec un toit unique en forme de couvercle du cercueil. Autour des bâtiments monastiques, au cours des siècles développait un village, qui est devenu le centre de la vie sociale, politique, économique et culturel. En 2012, nous avons célébré le 630e anniversaire de la foundation de l'ensemble monastique.


En 2013, on a célébré le 90e anniversaire du fait d'accorder les droits de cité à Kartuzy, qui ont été attribués grâce à la détermination des habitants en 1923. Aujourd'hui, la ville est le siège des autorités de la commune: le maire de Kartuzy et du district de Kartuzy: le staroste (président de district). La commune est habitée par plus de 31.000 personnes, et la ville de plus de 15.000.

Une excellente source d'information sur la culture cachoube sont des riches collections ethnographiques du Musée Cachoube à Kartuzy. Beaucoup de visiteurs aiment chanter l'alphabet cachoube alors les notes cachoubes, aussi les instruments traditionnels cachoubes - violon diabolique et burczybas inspirent un grand intérêt. Un valeur particulière de la culture cachoube est la langue cachoube, qu'on peut souvent entendre dans les rues de Kartuzy, la forme écrite est visible sur les panneaux bilingues indiquant le nom de la ville.


Tourisme nautique, vélo, marche ou marche nordique sur les pistes parfaitement entretenues c'est une offre laquelle d'autres villes peuvent envier à Kartuzy. Le Centre Aquatique et de la Promotion de la Région sur la colline Złota Góra à Brodnica Górna avec la plus grande scène en plein air en Poméranie , avec l'amphithéâtre et la marina est un endroit idéal pour la détente et les loisirs. L'un des événements organisés ici est la Récolte des fraises, une fête traditionnelle de fraises, attirant des milliers de touristes le dernier samedi et dimanche de juin. Il vaut la peine également de sentir l'ambiance du Festival de Musique d'Orgue et de Chambre à Kartuzy qui a lieu en juillet et en août dans l'ancienne Collégiale de monastère et se rendre absolument à la Galerie Refektarz , qui se trouve dans un ancien réfectoire du couvent.


Dans la commune de Kartuzy les touristes peuvent aussi trouver quelque chose pour eux. Il vaut la peine de visiter Sianowo avec le Sanctuaire de Notre-Dame de Sianowo ou Strysza Buda et le Parc de Miniatures de la région Cachoube. Pour les amateurs de tourisme vert on recommande les alentours de Mirachowo, en particulier les forêts Mirachowskie avec huit réserves naturelles. Il faut également goûter la nourriture traditionnelle cachoube, savoureuse et saine sans se soucier des calories supplémentaires parce qu'elles peuvent être facilement perdues à la piscine avec sauna et salle de gym Nëczk à Kartuzy.