Les rues de Poméranie forment un espace particulier et unique dans lequel chaque touriste trouvera de nombreuses attractions. Des belles maisons, hôtels de ville historiques, des restaurants chics et des cafés confortables sont parmi des endroits visités et admirés par beaucoup. Le cœur de chaque vieille ville était habituellement le marché, qui sert des fonctions représentatives aussi aujourd'hui. De charmantes rues menant au marché sont souvent le meilleur exemple du climat et ambiace spécifique du village en question. Qu'elles sont belles les rues de Gdańsk, Chojnice, Tczew ou Wejherowo, qui se réunissent en un seul endroit  -le marché. Ily a aussi des villes plus jeunes, comme Gdynia, où les artères modernes en liaison avec les bâtiments modernistes créent un système tout à fait unique en Europe.

     La rue Chlebnicka a été construite dans le prolongement de la rue Piwna qui reliait le quartier de la Ville Principale (Główne Miasto) avec le Vieux-Port de la Motława.

Cet emplacement de la rue, à côté du marché Długi Targ, lui a valu d'être une rue très chic où habitait l'élite de la haute bourgeoisie. Ainsi les maires, les conseillers municipaux, les riches marchands voulaient acheter ou construire leurs maisons sur ce prétendu eldorado, car la location d'un simple sous-sol sur la rue Chlebnicka était si rentable que certaines personnes vivaient seulement des revenus apportés par la location des caves pour entreposer des tonneaux, des caisses et des tissus. Durant l'âge d'or du port de Gdańsk, les acquéreurs étrangers entreposaient leurs biens ici en raison de la proximité du front de mer.

Vous pourrez commencer votre promenade sur la rue Chlebnicka par le Marché Wąchany où vous pourrez admirer la façade arrière de la Cour d'Artus (Dwór Artusa). Le nom de ce marché est très explicite et imagé. Il signifie en effet littéralement « le marché senti », ce qui traduit exactement qu'ici, la qualité et la fraîcheur des produits étaient testées par l'odorat.

En chemin, vous pourrez admirer au numéro 2 un édifice à double pignon, qui est l'œuvre d'Antoni van Obberghen, le grand architecte de l'ancien Gdańsk, et qui abrite aujourd'hui l'Association des Amis des Arts de Gdańsk. Au numéro 10, le très beau portail conduit au curieux bar "U Szkota", qui enchante par son décor. Juste derrière, au numéro 14a, se trouve la maison des Schlieff (dom Schlieffów). Cette maison atypique devait être démolie en 1823, cependant, on a persuadé le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III de racheter la façade et de la placer sur un des murs de la Maison des Cavaliers, sur l'île des Paons, à Potsdam. La façade a été méticuleusement restaurée et incorporée au nouvel édifice construit ici au XIXe siècle. C'est la façade gothique la plus richement décorée de Gdańsk. Au numéro 16 se trouve le superbe immeuble, dit Maison Anglaise (Dom Angielski), qui a été édifié par Hans Kramer pour l'offrir à Dirk Lylge, un commerçant de Westphalie. Le projet de l'immeuble prévoyait une superficie deux fois plus grande. C'est l'unique immeuble de la rue Chlebnicka qui occupe deux parcelles. Ainsi, au lieu des trois habituelles fenêtres au deuxième étage, il dispose de six fenêtres regroupées deux par deux, et l'ensemble est surmonté d'un toit à deux pans avec une tourelle. Vous pourrez finir votre promenade dans cette rue pittoresque du quartier de la Ville Principale par la Porte Chlebnica qui existait déjà en 1378. Son aspect actuel date du XVe siècle, et cela vaut la peine de bien regarder cet édifice. En effet, vous pourrez voir que, du côté de la Motława, il est superbement décoré par les armoiries de Gdańsk de l'époque des chevaliers teutoniques, sans la couronne d'or, qui a été ajouté par le roi Casimir, alors que du côté de la rue Chlebnicka vous pourrez admirer le lis, autrefois sceau des princes de Gdańsk.