Selon une légende, la Cachoubie est un endroit merveilleux créé par Dieu, par l'intercession des anges et bénéficiant de la protection d’un Griffon. Cette légende raconte que lors de la création de la terre, Dieu a laissé un grand espace sablonneux sur lequel il n’a pas créé la vie. À la demande des assistants des Anges, il a cherché dans son sac quelque chose qu’il pourrait donner à ce lieu, et c’est ainsi qu’en vidant son sac, il a offert à la Cachoubie de nombreuses forêts, des rivières et des lacs et des champs au sol si fertile que les récoltes sont annuelles et abondantes. Et c'est pour que rien ne disparaisse d’un endroit si merveilleux, qu’il a envoyé un Griffon pour le garder et le protéger du mal.

Le plus célèbre et populaire de tous les arts locaux est la broderie cachoube dont les racines remontent au XVIIIe siècle. Jusqu’à nos jours, les brodeuses ornent à la main la toile de lin en respectant les schémas traditionnels et en utilisant les bonnes couleurs afin de décorer les tables de fête.

A Chmielno vous pourrez voir comment les membres successifs de la famille Necel modèlent à la main des pots en argile, sur un tour de potier entraîné par la force des jambes. C’est de cette façon que sont créés des pichets, bols, vases, qui sont ensuite décorés avec des motifs typiques de la céramique des Necel : branche de lilas, écaille de poisson, petite tulipe, étoiles cachoubes, couronne cachoube, fleur de lys et grande tulipe.

Dans le musée ethnographique de Wdzydze Kiszewskie vous pourrez entrer dans une chëczy traditionnelle cachoube, c’est à dire une maison, dans laquelle vivaient les Cachoubes. A l'intérieur est présenté un mobilier traditionnel, en particulier des buffets typiques cachoube, buffets de cuisine décorés à la main par des sculpteurs. L'art cachoube c’est aussi la peinture sur verre et les articles en osier de divers objets avec des racines de pin.

Dans leur temps libre, en dehors du travail et des tâches ménagères, les cachoubes se rassemblaient souvent dans leur chëczach ou dans une auberge, avec leur famille ou leurs voisins pour s'amuser au rythme de la musique cachoube. Le début de la fête était annoncée par les bazury qui accompagnées de violons endiablés et de burczybasu jouaient des airs entrainants. Et pour ceux qui n'avaient pas la force de danser la Kosedera, ils s’asseyaient aux tables richement couvertes de nourriture cachoube. Un pain fait maison, le hareng à la cachoube et les framboises cachoube sont quelques-unes des spécialités locales. „Jo jem najedłi ë napiti, ale muszi tabaką bëc nos przebiti” selon ce proverbe cachoube, après avoir mangé chaque véritable cachouche devrait priser un peu de tabac dans sa tabatière.

Jusqu’à nos jours, de telles fêtes sont organisées afin de se familiariser avec la culture cachoube et d'apprendre les coutumes et les rituels, et surtout, d'entendre  le dialecte du pays du Griffon, qui vous  conduira sur le chemin du cachoube jusqu’au cœur de la Cachoubie.

Suisse Kachoube

Suisse Kachoube

     Ce terme familier décrit la partie centrale, située au niveau le plus elevé, du Pays de Lacs Kachoubian, dont la plupart occupe le territoire du district de Kartuzy. Parfois, sous le nom de cette zone on comprend aussi les fragments de districts de Bytów et Kościerz.

Un trait caractéristique du paysage sont des chaînes de lacs pittoresques, et collines boisées avec des petits villages coincés entre eux. Le territoire entier de la Suisse Kachoube est situé dans le Parc Paysager Kachoubian, qui a été créé pour protéger l'environnement naturel et valeurs historiques, culturelles et paysagères.


Les richesses naturelles de région comptent de nombreux lacs glaciaires, qui sont reliés par les rivières et les cours d'eau, et constituent l'une des plus belles voies navigables de Pologne. Une partie d'elle est appelée "Le cercle de Raduń (Kółko Raduńskie)" - et relie 14 lacs (par exemple les Lacs Raduńskie, Ostrzyckie, Brodno Wielkie, Klodno, Patulskie), offrant ainsi une expérience inoubliable pour des amateurs de canoë et de voile. Les vastes forêts couvrant le terrain offrent richesses innombrables de la nature, des réserves naturelles avec végétation unique invitent le tourisme - soit à vélo, soit à pied, ainsi que l'équitation. Les beaux lacs Kachoubians également encouragent à se reposer de manière moins active, ou simplement se prélasser sur la rive ou jetée, et se baigner.


Le principal avantage de la Suisse Kachoube est sa topographie. Du point de vue de dénivelation, le paysage possède le caractère piémontais. De nombreuses collines et vallées avec des denses chaînes de lacs présentent un paysage naturel unique à l'échelle nationale. Les Collines Szybarskie, richement boisées, avec la plus haute élévation sur la Plaine Centrale Européenne - Wieżyca (328,6 m d'altitude) sont considérées comme la zone la plus pittoresque. Ce paysage magnifique peut être observé de plusieurs tours d'observation situées sur le territoire entier de Kachoubes. Les plus populaires endroits de ce type comprennent: la tour d'observation sur Wieżyca, ainsi que les tours à Sobotka, Góra Jastrzębia, Złota Góra, Tamowa Góra et Zamkowa Góra.


La Suisse Kachoube signifie non seulement la belle nature, mais aussi la culture et tradition Kachoube unique et reconnue. L'art folklorique, en particulier la broderie Kachoube, la peinture et la céramique trouvent de nombreux fans partout. Une attraction particulière est aussi la langue Kachoube, appréciée par les résidents des communautés locales. Les musées régionaux tels que le Musée de Kachoubes à Kartuzy, ou le Musée de Necels à Chmielno montrent aux touristes le riche patrimoine culturel de la région Kachoube. La véritable particularité culturelle de Suisse Kachoube est le Centre pour l'Education et Promotion Régionale à Szymbark, où toute chose Kachoubienne prend une dimension quasi mondiale. Ici, vous pouvez voir des objets extraordinaires tels que: la plus longue planche du monde, la Maison construite à l'envers, une réplique de bunker Ptasia Wola ou la Maison de Sibérie.