Sopot est le lieu idéal pour des manifestations comme des expositions, des concerts, des festivals, des conférences, des rencontres internationales. Les rues emplies de cafés, de restaurants; de galeries d’art, la plage visible depuis de nombreux endroits de la ville, sont un havre de paix pour les habitants de Gdynia et Gdańsk après une dure journée de travail, c’est la ville idéale pour se reposer.

 

L’architecture de Sopot

L’architecture de Sopot

     L’architecture de Sopot est assez particulière et très différente de celle de Gdansk de style gothique et baroque ainsi que de celle moderniste de Gdynia. La dynamique liée au développement du village puis de la ville balnéaire de Sopot eu lieu lorsqu’était en vogue un style éclectique aux formes recherchées et complexes.

Les plus anciens monuments de Sopot, d'architecture balnéaire estivale, comme le manoir des Sierakowski, sont de forme classique. Par contre, les maisons des habitants de Sopot datant de deux cents ans étaient de petites constructions en bois et briques de forme simple. C'est à cela que ressemblait Sopot à l'époque où le Dr Haffner commença à organiser le premier centre de cure. La deuxième moitié du XIXème siècle et la popularité grandissante de Sopot, introduisirent des changements notables dans son architecture. Si vous aviez demandé à un européen du XIXème siècle à quel pays lui faisait penser un « centre de cure », il vous aurait sûrement répondu « la Suisse ». Sopot, ville alors assez grande, mais centre de cure méconnu, cherchait à être davantage reconnue, c'est pourquoi des caractéristiques des alpes furent choisis pour décorer les façades.

Mais le véritable essor du style éclectique de Sopot date de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Le style éclectique appelé « historicisme romantique », c'est-à-dire le style s'inspirant des périodes historiques précédentes, se développa fortement à Sopot. Non seulement, on prenait soin de l'apparence et des détails des bâtiments d'habitation et des pensionnats, mais les autorités municipales soutenaient la construction de riches décors et de formes recherchées de bâtiments. La méthode était simple et consistait à réduire les impôts fonciers des propriétaires des maisons qui avaient décorés leur façade en leur donnant des formes très diverses. C'est ainsi que sur les façades des maisons neuves sont apparus toutes sortes de décors : petits balcons, tourelles, galeries, balustrades, corniches, et tout autre élément décoratif imaginable. Le style Art nouveau trouva également sa place dans les décorations des maisons de Sopot. Ce mélange de styles, appelé dans la région, « style de Sopot », donna une ambiance spécifique à la commune fondée en 1901, que l'on peut ressentir encore de nos jours.

Ayant miraculeusement survécu aux destructions de la IIème guerre mondiale, la ville de Sopot actuelle ne tient pas seulement à protéger le patrimoine architectural du passé, mais aussi à ce que les nouveaux bâtiments ne choquent pas par leur modernité. C'est donc une ville dans laquelle les nouvelles constructions sont harmonieuses, mais bien sûr certains les critiquent. L'alliance entre une allure de grande ville des rues principales avec l'architecture plus intimiste des ruelles et les bâtiments monumentaux du centre de cure, sont les caractéristiques du style de la ville balnéaire de Sopot.