Il y a peu de temps, ils montraient encore le chemin sans danger vers les ports de Poméranie ; aujourd’hui, ils sont des attractions touristiques de leur sommet se découvre un panorama unique sur la mer et ses environs. Construits au XIXième et au XXième siècle, ils sont actuellement des monuments pittoresques de l’histoire de la navigation.

Le Phare de Sopot

Le phare maritime de Sopot est une cheminée de l'Institut Balnéologique sur laquelle se trouve un faisceau lumineux automatique d'une portée de 17 miles marins.

La tour d'une hauteur de 30 mètres a été construite dans les années 1903-1904 sur l'emplacement de l'ancienne construction qui fonctionnait au gaz. Lédifice nouvellement construit a rempli sa fonction médicale jusqu'à la seconde guerre mondiale. Ensuite, le bâtiment est devenu propriété de la ville et a été utilisé comme bain public. Enfin, dans les années 1950, il fut cédé à l'hôpital rhumatologique dont il fait partie jusqu'à nos jours.

La cheminée fumante ne s'est pas intégrée dans le paysage de la station balnéaire. La salle des chaudières a été modifiée pour ne plus utiliser de combustible liquide, alors que l'infortunée cheminée a été entourée d'un mur et recouverte d'un toit. Sur cette nouvelle tour a été installée une lumière ce qui lui a valu le surnom de phare. Actuellement, ce bâtiment ne remplit plus de la fonction de phare, bien qu'il continue à d'être dénommé ainsi.