Il y a peu de temps, ils montraient encore le chemin sans danger vers les ports de Poméranie ; aujourd’hui, ils sont des attractions touristiques de leur sommet se découvre un panorama unique sur la mer et ses environs. Construits au XIXième et au XXième siècle, ils sont actuellement des monuments pittoresques de l’histoire de la navigation.

Le phare de Stilo

L'un des plus beaux phares de Poméranie se dresse seul au milieu de la forêt côtière. Situé à 900 m de la mer sur une dune de 55 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce phare est visible à une distance de 23,5 milles marins.

A l'endroit où se dresse le phare maintenant, se trouvait autrefois une signalisation en bois d'une portée bien moindre moins que le phare actuel. Malheureusement, en raison de la courte portée du faisceau lumineux, beaucoup de navires se sont perdus et on fait naufrage dans les eaux côtières peu profondes. C'est pourquoi il a été décidé de démolir cette signalisation et de construire un véritable phare.

La construction du nouveau phare a été achevée en 1906. Placée sur des fondations en béton, elle soutient les éléments des tiges d'acier du phare, qui ont été transportés par voie maritime sur le lieu de la construction. Le bâtiment atteint une hauteur de 34 mètres en comptant à partir de la base jusqu'à la hauteur du faisceau lumineux. Depuis 1975 la source de lumière est constituée par des halogènes alimentés par le réseau public, cependant le phare possède son propre réseau électrique qui garantit la continuité du faisceau lumineux, même si le courant électrique est interrompu.

La tour et les bâtiments adjacents n'ont pas subi de dommages importants pendant la Seconde Guerre mondiale, Après la guerre, le phare a été remis en service en avril 1946. Le gardien du phare était Wojciech Jagusiak, un soldat WOP , puis Stefan Łozicki, dont le fils Romuald dirige aujourd'hui les marins vers le port.