La richesse et la prosperité des habitants anciens de Poméranie sont révélées par des grandes maisons de la ville et les maisons et résidences patriciennes, largement préservées à ce jour. Une place spéciale à cet égard était Gdańsk, où les anciens maisons de la ville forment un des éléments les plus précieux de l'architecture urbaine. Les riches bourgeois de Gdańsk construisaient leurs maisons avec brio exceptionnel, en utilisant les services des plus grands architectes et sculpteurs. L'ampleur de ce projet peut exemplifier le fait que les rois polonais visitant cette ville sur le fleuve Motława passaient leur séjours dans des maisons patriciennes - car elles étaient souvent plus comfortables que les structures préparées spécialement pour eux (par exemple, la Porte Verte - Brama Zielona). C'est alors à Gdańsk où on peut admirer les plus beaux exemples de maisons de bourgeoisie en Pologne. Aussi dans d'autres villes, on trouve plein de maisons historiques intéressantes: à Słupsk, Chojnice, Tczew ou Wejherowo. Un exemple spécifique est, cependant, la ville de Gdynia, où presque tout le centre-ville est développé avec des maisons monumentales modernistes des années '20 et '30 du siècle dernier. Aujourd'hui, elles sont un exemple notable de ce style en Europe. Il faut également mentionner l'architecture sanatoriale de Sopot et Ustka, où un des bâtiments d'art nouveau et éclectiques créent une atmosphère unique.

 


 

      En explorant les villes de Poméranie, on devrait donc prêter attention à l'architecture résidentielle intéressante, souvent unique, découvrir des ornements complexes et des détails architecturaux, reconnaître les différents styles et apprendre comment les gens vivaient à travers les âges .

 



Złota Kamienica (l’Immeuble d’Or)

Złota Kamienica (l'Immeuble d'Or), est appelé aussi "Maison de Speyman" et parfois "Maison des Steffens" parce qu'elle a appartenu à cette famille dans les années 1786-1918.

C'est l'un des plus beaux bâtiments Gdańsk situés sur le Marché Long de Gdańsk.

Au début du XVe siècle, le propriétaire du terrain était le célèbre maire de Gdańsk Arnold Hecht. Après 1411, la propriété passa en d'autres mains. En 1601, elle fut acquise par Jan Speyman, un patricien de Gdańsk, futur burgrave royal, puis maire de la ville de 1612 à 1625. C'est à sa demande que fut construit entre 1609 et 1617 ce superbe immeuble renaissance selon un projet d'Abraham van den Blocke.

Sa façade est richement ornée de bas-relief représentant les têtes des puissants et des dirigeants, des scènes de bataille et les blasons des fondateurs. Au-dessus de l'entrée se trouve une statue de la Miséricorde et des inscriptions en latin : « Aime la vertu, cela te rendra heureux, si tu veux la persécuter, cela te renversera», «Agis avec justesse, ne crains personne ». La façade du bâtiment est surmontée de sculptures représentant les vertus cardinales « de prudence, justice, force et tempérance », et le sommet de l'immeuble est couronné d'une statue de la Fortune.

Selon la légende, le fantôme de la belle Judith Speyman erre parfois dans les couloirs de l'immeuble en chuchotant: "agis avec justice, n'aie peur de personne".

Il est intéressant de savoir que le navire qui ramenait d'Italie les décors destinés à la façade de l'immeuble d'or a été perdu corps et biens. Les décors perdus ont été remplacés par ceux que l'on destinait à la façade arrière.