La Słupia, la Radunia et la Wieżyca sont des rivières qui grâce à leur situation géographique et l’énergie de leur cours, ont été utilisées pour la l’installation de centrales électriques. De nombreux bâtiments fonctionnent encore de nos jours et peuvent être visités. La plus ancienne centrale électrique d’Europe, la Struga ou la centrale de Bielkow située plus haut sur la Radunia, ne sont que quelques-uns des édifices qui valent la peine d’être visités. Les lois de la physique, de la chimie et des mathématiques apprivoisées par les ponts, les machines et les fabriques sont aussi présentés dans le cadre d’expositions thématiques, notamment en Centre Hevelianum.

L’écluse de Przegalin

La construction de l'écluse de Przegalin était liée à la percée du canal de la Vistule dans les années 1889-1895. Elle séparait les deux bras de la Vistule.

Sa deuxième fonction était de permettre une navigation commode des bateaux. C'est pour cette raison qu'à Przegalin furent créées deux écluses : une pour les barques à petit gabarit, et l'autre pour les bateaux. Dans la seconde moitié du XXième siècle, l'écluse pour les barques a été rénovée, et une nouvelle écluse pour les bateaux a été créée : celle «du sud ». L'écluse utilisée jusqu'alors, celle du nord, a alors été fermée et classée monument historique.


Cette écluse du nord est une construction en béton et en bois, tandis que les berges du perré sont en brique. Les deux premiers vantaux devaient protéger des inondations, alors que les deux autres vantaux étaient utilisés de façon quotidienne. Le système d'alimentation se trouvait dans le bâtiment contigü à l'écluse. De nos jours, nous pouvons y admirer les machines originales de la fin du XIXième siècle. La Nouvelle Ecluse du Sud est l'unique écluse active permettant aux bateaux de passer entre la Vistule et le Bras Mort de la Vistule.