LA POMÉRANIE LA TERRE OÙ COULE LE MIEL

LA POMÉRANIE LA TERRE OÙ COULE LE MIEL

Le goût doux du miel, le bourdonnement des abeilles et la détente avec une bonne bouteille de dwójniak (brassé en utilisant une part de miel pour une part d'eau). Cela vous semble intéressant? Si vous êtes intéressé par une telle forme de relaxation, découvrez avec nous l’apiculture de la Voïvodie de Poméranie!

La Pomérnie est fière de ses anciennes traditions apicoles mais elles sont pourtant assez peu connues dans son histoire et sa culture. Au Moyen Âge, l'apiculture était l'une des principales activités de la population locale et son développement était soutenu par d'immenses complexes forestiers et une forte demande de miel et de cire.

L'apiculture n'est rien d'autre que l'élevage de familles d'abeilles en troncs naturels ou artificiels, qui ont été marqués par un signe appelé "cisna" qui possédait chaque apiculteur. On peut dire que non seulement le miel coulait de ces troncs mais aussi un revenu important pour le souverain car il y avait un système d'imposition. Les apiculteurs étaient unis dans les corporations dirigées par le staroste. Ils avaient aussi leurs propres statuts et tribunaux. Leurs sentences devaient être acceptées par les membres généraux de l'association, et les punitions étaient connues pour leur sévérité.

Les subtilités de l'histoire de la région, ont fait écho non seulement parmi les gens, mais aussi dans les forêts profondes. L'apiculture des abeilles a été significativement influencée par les églises, qui au Moyen Âge étaient souvent engagées à la gestion des forêts environnantes. Ainsi, sous les ailes des Cisterciens d'Oliwa, il y avait des villages riches en apicultures Ostrzyce et Dzierżążno, et les «moines blancs» de Bukowo, ont reçu entre autres Bobolin et Karnkiewice. Les moines de Słupsk ont également participé aux bénéfices de l'apiculture. Le XVe siècle a entraîné l'intensification de l'agriculture et le développement du réseau de peuplement, ce qui a contribué à la réduction significative de la forêt. Il y avait aussi un impact négatif sur l'industrie de l'élevage des abeilles, et au cours des siècles suivants, les autorités prussiennes ont interdit l'établissement de nouvelles apicultures.

La disparition progressive de l'apiculture n'a pas entraîné la cessation de l'élevage d'abeilles. Elle a été transformée en ruchers, et les troncs d'arbres ont été remplacés par des ruches. En Poméranie, très populaires étaient kószki c'est-à-dire « petites maisons » faites de paille, de roseau et d'argile pour les familles des abeilles. Un autre endroit habité par les abeilles étaient des bûches - des ruches d'un tronc d'arbre évidé.

Aujourd'hui, on trouve des traces de traditions ancestrales non seulement dans les noms de villes, comme Ulkowy, Trutnowy ou Pszczółki, mais aussi dans le Parc Ethnographique de Cachoubie et sur le sentier botanique de Bory Tucholskie, où se trouvent des bûches-ruches. Une alternative intéressante sans hâte, pour oublier le stress est la visite d'un rucher écologique, la degustation des miels régionaux ou l'observation des familles des abeilles qui suscitent l'intérêt non seulement en raison de l'incroyable précision des activités, de l'organisation inimaginable de sa société mais aussi... de la façon de reproduction. C'est une sorte de curiosité, car chez les abeilles nous observons l'apparition du phénomène de la parthénogenèse, qui a été découvert par le prêtre Jan Dzierżoń, une personne très importante pour l'apiculture polonaise, qui a vécu en Silésie au XIXe siècle.

La visite d'un rucher qui est ouvert pour les touristes propose un large éventail d'avantages comme l'occasion de se familiariser avec les remèdes naturels du «laboratoire» de la ruche. L'un des plus forts est la propolis. Il y a bien d'autres comme le pollen ou la gelée royale.

L'apiculture est une forme parfaite de repos qui présente de nombreux avantages. Si vous voulez connaître le travail difficile mais beau d'un apiculteur, vous êtes intéressé par l'apiculture, vous aimez le miel ou vous voulez juste vous reposer d'une manière inhabituelle et différente que d'habitude - consultez notre offre!

Voici la liste des lieux les plus intéressants de notre voïvodie, liés à l'apiculture!

* Le rucher Wedrowna Barć à Krzemienica - propose des dégustations du miel, des présentations éducatives, des démonstrations d'équipement apicole et des «leçons vertes», où on peut observer la vie d'une famille des abeilles dans une ruche spéciale en verre.

* Eko Barć vend le miel de forêt, qui a été inscrit sur la liste des produits traditionnels, géré par le ministère de l'Agriculture et du Développement Rural. Les visiteurs d'Eko Barć peuvent également admirer un troupeau de daims d'environ 200 individus.

* Le rucher « U Strusi » propose non seulement la vente de miel, mais aussi des cours éducatifs dédiés à la vie des abeilles, des consultations d'apithérapie et l'observation de la famille des abeilles dans une ruche en verre. Une attraction supplémentaire sont des autruches, les plus grands oiseaux du monde!

* Brovarnia de Gdańsk - la dégustation de l'hydromel (hydromiels: Maliniak et Koronny importés du rucher Jaros)

* Le rucher Dębowa - vend des cosmétiques, des médicaments et des produits à base de miel et d'autres produits apicoles.

* Le Parc Ethnographique à Wdzydze Kiszewskie présente des objets liés à l'apiculture traditionnelle en Cachoubie, y compris du matériel d'apiculture et des ruches de paille.

* Le musée du Miel à Pszczółki est un petit musée interactif créé en 2006. Vous pouvez y voir des éléments de l'équipement apicole et prendre part à une variété d'activités, y compris la fabrication de bougies.

* Musée de la Terre de Puck depuis 2016 présente une exposition permanente "Apiculture de Poméranie".

* Le salon ZEMSAI Day Spa à Gdynia, qui offre dans son large éventail de services un massage au miel chaud anticellulite et raffermissant.