En effet, c’est ici que le 1er septembre 1939 débuta la IIe guerre mondiale. De plus Gdańsk est le berceau de Solidarność, mouvement social qui conduisit à la chute du communisme.

La Goldwasser

La Goldwasser

     La Goldwasser ou „eau dorée”, actuellement la boisson la plus renommée  de Gdańsk, est une alliance incroyable d’alcools, d’herbes, de racines, d’or, de légendes et d’histoire de Gdańsk. Bien que cette boisson ait atteint sa plus grande notoriété seulement à l’époque contemporaine, son histoire couvre au moins quatre siècles de la  glorieuse histoire de la ville du bord de la Motława, et surtout  son „âge d’or”.

À la fin du XVIième siècle, arriva à Gdańsk un homme banni des Pays-Bas, tourmenté par le surpeuplement et les persécutions religieuses, qui cherchait un havre de paix sur les rives de la mer Baltique. Il s'appellait Ambrosius Vermoellen et faisait probablement partie du mouvement mennonite, une forme de protestantisme radical, combattu de façon particulièrement cruelle par la contre-réforme. Il amenait avec lui - les recettes de plusieurs boissons qui, pour les siècles à venir, allaient s'intégrer dans le paysage culinaire de Gdańsk. Ambrosius s'installa à Gdańsk et commença la production de liqueurs, dont celle de "l'Eau dorée", mais aussi celle du Kurfürsten, Pommeranzen et de la Krambambuli. Les descendants d' Ambrosius installèrent ensuite la fabrique de liqueurs dans la rue Szeroka, dans la maison dont la façade est ornée d'une statue représentant un saumon. C'est pourquoi ce poisson devint l'emblème de l'entreprise familiale et lui donna son nom. Der Lachs, c'est à dire le saumon, domina rapidement domina rapidement le marché de l'alcool et la renommée de ses produits dépassa bientôt les frontières.

Le produit qui suscita le plus d'intérêt, probablement en raison des paillettes d'or tournoyant dans le liquide, fut bien évidement la Goldwasser. Cette liqueur est devenue au cours des années une boisson quasi légendaire, précisément parce que sa création est expliquée par une légende : bien qu'elle eût été créée par un immigré hollandais, les gens ont commencé à raconter que la Goldwasser est l'œuvre du dieu de la mer Neptune, celui qui, debout sur la fontaine, décore depuis quelques siècles - le Grand Marché. Selon la légende, le seigneur de la mer, irrité par la tradition de jeter des pièces de monnaie dans la fontaine, a frappé l'eau d'un coup de trident, réduisant les pièces de monnaie en paillettes et transformant ainsi par miracle l'eau en délicieuse liqueur. Le premier à se rendre compte du « miracle » fut un marchand qui emplit illico toutes ses barriques de la précieuse « eau » jaillissant de la fontaine. Les barriques emplies de la liqueur dorée, cachées dans des caves profondes, sont ainsi devenues une source de revenus pour lui et pour de nombreuses générations de descendants.

L'entreprise créée par Vermoellen fonctionna à Gdańsk jusqu'à la fin de la IIième guerre mondiale, ayant toujours pour siège la maison de la rue Szeroka à la façade ornée du saumon doré.

Malgré les destructions de guerre, la maison fut reconstruite. Elle abrite de nos jours un restaurant qui cultive la tradition du lieu.

La goldwasser originale, fabriquée de nos jours par l'entreprise hollandaise selon une recette datant du XVIième siècle, peut être dégustée dans quasiment chaque restaurant de Gdańsk ; n'hésitez pas à en goûter, car dans son goût se retrouvent plus de 400 ans d'histoire de Gdańsk. On peut bien sûr se conformer au véritable rituel de dégustation de la goldwasser en recrachant négligemment un peu d'or, montrant ainsi l'ancienne richesse de Gdańsk et de son âge d'or, dont la liqueur dorée est un magnifique souvenir.