En effet, c’est ici que le 1er septembre 1939 débuta la IIe guerre mondiale. De plus Gdańsk est le berceau de Solidarność, mouvement social qui conduisit à la chute du communisme.

Gdańsk

Gdańsk

     Tout au long de son histoire plus que millénaire, la ville de Gdańsk a été témoin d’événements qui ont changé l’histoire du monde. C’est ici que le 1er septembre 1939 débuta la IIe guerre mondiale. En même temps, Gdańsk est le berceau de Solidarność, mouvement social qui conduisit à la chute du communisme.

Gdańsk en tant que ville portuaire doit sa puissance à la mer Baltique. En raison de sa richesse et de sa localisation, la ville devint un membre important de la liue hanséatique, corporation des villes portuaires qui avait une énorme influence sur l'économie maritime de l'Europe.

L'âge d'or de l'histoire de Gdańsk fut le XVIe et le début du XVIIe siècle, lorsqu'elle était la ville la plus riche du Royaume de Pologne et une des plus riches en Europe. Les autorités de la ville, disposant des moyens financiers nécessaires décidèrent d'embellir les rues, les maisons ainsi que les églises. Une des rues les plus représentatives de la Ville Principale est la rue Długa passant vers la rue Długi Targ appelée aussi Voie Royale. Elle se termine aux deux extrémités par deux Portes spécialement décorées : la Verte et la Dorée. Tout au long de cette rue se trouvent les plus importants bâtiments de l'ancienne ville de Gdańsk : l'Hôtel de Ville et la Cour d'Artus. A courte distance de la Voie Royale, se trouve les monuments caractéristiques de la ville : la Grande Armurerie, la Grue et la Basilique Sainte-Marie qui est la plus grande église en brique au monde.

Le développement dynamique de la ville fut interrompu par les guerres qui eurent lieu au XVIe et XVIIe siècle en Pologne, et qui causèrent le déclin du pays et de la ville. Gdańsk, en devenant prussienne, perdit en importance. Avant la IIe guerre mondiale, elle était une Ville Libre ce qui devait apaiser les conflits augmentant entre la population d'origine polonaise et les habitants d'origine allemande. Le 1ier septembre 1939, c'est dans cette ville que débuta la IIe guerre mondiale. La ville fut particulièrement touchée par les combats de la fin de la IIe guerre mondiale. Le centre-ville de Gdańsk, dont la partie la plus précieuse de la Ville Principale fut détruit à 90 %.

Après-guerre, commencèrent les longs travaux de reconstruction de la ville. Les principaux monuments furent reconstruits et restaurés à l'époque du communisme au prix de nombreux efforts. C'est justement dans les villes portuaires, particulièrement à Gdańsk et Gdynia que commencèrent les grèves contre les autorités communistes. En décembre 1970 eurent lieu ici des émeutes lors desquelles plus d'une dizaine d'habitants de Gdańsk perdirent la vie. Dix ans plus tard, en août 1980, c'est à Gdańsk, dans les Chantiers Navals que fut créé le syndicat "Solidarność" que dirigea Lech Wałęsa, futur lauréat du prix Nobel de la Paix et président de la Pologne. Peu de temps après furent signés les Accords d'Août grâce auxquels le syndicat "Solidarność" fut légalisé. La déclaration de l'état de guerre n'a pas arrêté la "machine" de "Solidarność". En 1989, eut lieu la Table Ronde et l'année suivante, l'opposition remporta une immense victoire aux élections démocratiques.

De nos jours Gdańsk est une des principales villes de Pologne, qui se développe de façon dynamique, tout en n'oubliant pas son passé. Gdańsk est la place de ceux qui veulent ressentir la force de l'histoire, qui veulent des perspectives d'avenir, pour ceux qui aiment passer leurs vacances en ville mais aussi pour ceux qui préfèrent s'allonger sur la plage.