La richesse et la prosperité des habitants anciens de Poméranie sont révélées par des grandes maisons de la ville et les maisons et résidences patriciennes, largement préservées à ce jour. Une place spéciale à cet égard était Gdańsk, où les anciens maisons de la ville forment un des éléments les plus précieux de l'architecture urbaine. Les riches bourgeois de Gdańsk construisaient leurs maisons avec brio exceptionnel, en utilisant les services des plus grands architectes et sculpteurs. L'ampleur de ce projet peut exemplifier le fait que les rois polonais visitant cette ville sur le fleuve Motława passaient leur séjours dans des maisons patriciennes - car elles étaient souvent plus comfortables que les structures préparées spécialement pour eux (par exemple, la Porte Verte - Brama Zielona). C'est alors à Gdańsk où on peut admirer les plus beaux exemples de maisons de bourgeoisie en Pologne. Aussi dans d'autres villes, on trouve plein de maisons historiques intéressantes: à Słupsk, Chojnice, Tczew ou Wejherowo. Un exemple spécifique est, cependant, la ville de Gdynia, où presque tout le centre-ville est développé avec des maisons monumentales modernistes des années '20 et '30 du siècle dernier. Aujourd'hui, elles sont un exemple notable de ce style en Europe. Il faut également mentionner l'architecture sanatoriale de Sopot et Ustka, où un des bâtiments d'art nouveau et éclectiques créent une atmosphère unique.

 


 

      En explorant les villes de Poméranie, on devrait donc prêter attention à l'architecture résidentielle intéressante, souvent unique, découvrir des ornements complexes et des détails architecturaux, reconnaître les différents styles et apprendre comment les gens vivaient à travers les âges .

 



La maison à arcades : le Manoir des Lions

Adresse:

Ul. Trakt Św. Wojciecha 297

80-009 Gdańsk

La maison à arcades « le Manoir des Lions » est la plus ancienne maison à arcades des Żuławy. Elle est située dans le quartier Lipka. Elle date environ de 1600.

Ses arcades sont impressionnantes : elles comprennent neuf piliers. Autrefois, le statut social et matériel du propriétaire était reflété par le nombre de piliers d'arcades. Cela signifie donc que le propriétaire du Manoir des Lions était un homme riche. L'emplacement de ce précieux monument, près de la rue très fréquentée de Saint Adalbert, se retourne contre lui.


En effet, la chaussée jouxte presque l'arcade, et les vibrations des voitures qui passent influent sur la stabilité de la construction de la maison en bois. La propriété appartient de nos jours à une personne privée, ce qui l'a protégée de la destruction. En effet, le propriétaire a réalisé il y a quelques années les travaux nécessaires pour la sauvegarder dans l'intention d'y aménager une auberge à l'avenir.


Foto: M.Bieliński, Dep. Turystyki, UMWP