Les statues de personnes célèbres et de monuments commémoratifs d’événements, de batailles, d’affrontements et de luttes pour la liberté, et aussi unique au monde le Musée de l’Hymne National à Będomin.

Piaśnica

Piaśnica est le deuxième plus grand lieu d'exécution de polonais de Poméranie au cours de la Seconde Guerre mondiale, le plus important lieu étant le camp KL Stutthof. C'est pourquoi Piaśnica est parfois appelé le Katyń de «Pomeranie » .

C'est un lieu commémorant la mémoire des 12 000 personnes assassinées par les nazis entre l'automne 1939 et le printemps 1940. Les victimes étaient surtout des membres de l'élite intellectuelle polonaise: des enseignants, des avocats, des hommes politiques, des fonctionnaires, des membres du clergé de Poméranie mais aussi des Polonais du IIIème Reich condamnés pour des actes patriotiques, des Tchèques et des Allemands qui se sont opposés à la politique d'Hitler. Les victimes étaient emprisonnées à Wejherowo et torturés, puis assassinés et enterrés dans des fosses communes dans la forêt de Piaśno.

En 1944, on a commencé à effacer les traces de ce crime. Les prisonniers ont été transportés du camp de Stutthof pour déterrer les corps des personnes assassinés et les brûler sur des bûchers. Puis, ces prisonniers ont également été tués et leurs corps brûlés. En automne 1945, ce lieu d'exécution a été découvert et on a commencé à l'étudier.

Depuis 1955, un monument commémore ce lieu de génocide. En 2010, une chapelle fut construite, elle évoque un amas d'arbres brûlés avec un autel à l'intérieur. Derrière l'autel se trouvent 12 personnes, notamment Alicja Kotowska, une des victimes. Sur le mur extérieur de la chapelle sont inscrits les noms des victimes qui ont pu être identifiées, et ainsi que des plaques rappelant ce qui s'est passé à cet endroit.