La dénomination "Żuławy" littéralement « Marais » désigne un terrain à la superficie presque complètement plate, unique en Pologne. Le long du delta de la Vistule, reine des rivières polonaise, s’étendent à perte de vue des champs multicolores, mais de temps à autre, le paysage est agrémenté par des saules pleureurs, se penchant au-dessus des canaux. Le caractère agricole des Żuławy est accentué par les villages placés selon les plans des Chevaliers Teutoniques, et les cimetières mennonites magnifiquement situés rappelant ces immigrés des Pays-Bas qui vivaient sur ces terres.

La superficie des Żuławy recouvre plus de 1740 km², dont 450 km² au-dessous du niveau de la mer. Dans la ville de Raczki Elbląskie, se trouve un point situé à 1,8 mètre en-dessous du niveau de la mer, c’est le point le plus bas de Pologne. Dans la zone des Żuławy et ses environs, se situent également des grandes villes comme Nowy Dwór Gdański, Tczew, Malbork et les Trois Cités c’est à dire Gdańsk, Gdynia et Sopot. Une caractéristique des Żuławy est leur situation géographique en dessous du niveau de l’eau, ce qui les rend inondables. L’excès d’eau est régulé par les canaux, les digues anti-inondations, les fossés de drainage et les pompes.

Les premières habitations dans la région des Żuławy datent probablement de l'Age de Bronze. Cependant, peu d’habitants s’établirent durant les siècles suivant en raison de conditions naturelles difficiles: les marécages et le risque constant d'inondation avaient un effet très dissuasif sur les habitants potentiels. Cette situation a changé grâce aux Chevaliers Teutoniques, en effet, ceux-ci ont commencé à assécher les terres, construire des digues et des canaux. Ainsi la région s’est peu à peu peupler. Les habitants ont commencé à couper les forêts et à cultiver la terre. Déjà au XVe siècle, les habitants étaient obligés de drainer les zones. Au XVIe siècle, des Mennonites venus des Pays-Bas se sont installés ici et ont apporté avec eux leurs traditions et leur culture. En plus d’eux, d’autres cultures étaient présentes sur le territoire des Zulawy comme celles : de Poméranie, des Chevaliers Teutoniques, allemande, polonaise, puis après la IIe guerre mondiale, la culture ukrainienne apportée par les migrants des confins septentrionaux de la Pologne de l’entre-deux guerre. Les destructions de la fin de la IIe guerre mondiale furent catastrophiques pour la région : en 1945, l’armée allemande en débâcle détruisit la plupart des digues anti-inondation ainsi que les pompes, inondant ainsi toute la région. Les années d’après-guerre furent celles d’un intense effort pour assécher ces zones, sur lesquelles s’établirent des colons venus de l’intérieur des terres.

Parmi les monuments caractéristiques des Żuławy, nous pouvons citer : les églises pittoresques au clocher caractéristique en bois, les maisons à arcades, les cimetières mennonites magnifiquement situés, ainsi que les constructions des villages datant déjà du Moyen-âge. Vous pouvez également profiter d’autres attractions.

Vous pouvez également faire un tour en train historique à voie étroite, effectuer une croisière le long des rivières et des canaux de la boucle Żuławski, visiter le Parc Historique Żuławski ou découvrir l’itinéraire Mennonite.

Les chemins de fer à voie étroite

Les chemins de fer à voie étroite

        L'histoire des chemins de fer à voie étroite des Żuławy remonte à la fin du XIXe siècle, lorsque fut construite la première ligne de Nowy Staw à Kościeleszek. Cette ligne comptait 5 km, et les wagons transportant la betterave à sucre étaient tirés par des chevaux.

Peu de temps après, la ligne de chemin de fer a été prolongée, jusqu'à atteindre 55 km en moins de dix ans. Au départ, elle servait seulement au transport de marchandises. Puis au début du XXe siècle, ont été mis en place des trains uniquement de passagers, qui en été circulaient avec des wagons découverts spéciaux.


Les destructions des territoires des Żuławy à la fin de la Deuxième Guerre mondiale a également eu des répercussions sur les entrepôts et les voies ferrées à voie étroite. Après-guerre, on a décidé de les reconstruire, mais bien que de nombreuses lignes aient été reconstruites, la crise des chemins de fer à voie étroite a commencé dans les années cinquante. Cette crise était due à l'augmentation du transport routier et à l'extension des lignes de chemin de fer classiques. Pour cette raison, de plus en plus de lignes à voie étroite étaient supprimées. Au milieu des années soixante-dix, on a essayé de relancer ce mode de transport grâce à l'introduction de la ligne touristique "le Jantar Express". Mais, en raison de son manque de rentabilité, cette ligne a cessé de fonctionner. Les wagons ont été emportés vers différents endroits en Pologne, et les voies étaient systématiquement volées pour être revendues à la ferraille. Les chemins de fer à voie étroite ont été officiellement supprimés en 1999.


Cette situation a été modifiée en 2003 par la Société des Amis du Chemins de Fer de Poméranie, qui été à l'origine de la reprise de la circulation des chemins de fer à voie étroite. En 2006, a été créée l'Association des Trains de banlieue des Żuławy. En été, vous pourrez circuler sur la route de Nowy Dwor Gdański par Stegny à Stutthof ou Mikoszewo. Les wagonnets rénovés sont tirés par une locomotive à vapeur historique. Un voyage dans ce train est une attraction touristique qui attire chaque année de plus en plus de touristes.