La Słupia, la Radunia et la Wieżyca sont des rivières qui grâce à leur situation géographique et l’énergie de leur cours, ont été utilisées pour la l’installation de centrales électriques. De nombreux bâtiments fonctionnent encore de nos jours et peuvent être visités. La plus ancienne centrale électrique d’Europe, la Struga ou la centrale de Bielkow située plus haut sur la Radunia, ne sont que quelques-uns des édifices qui valent la peine d’être visités. Les lois de la physique, de la chimie et des mathématiques apprivoisées par les ponts, les machines et les fabriques sont aussi présentés dans le cadre d’expositions thématiques, notamment en Centre Hevelianum.

Passage de la Vistule et son estuaire

Le Passage de la Vistule est un canal artificiel formé en 1895 entre les villages Mikoszewo et Świbno.

De nombreuses inondations dans les basses terres de Żuławy et les pertes financières connexées ont forcé les souverains de ces terres de prendre la décision sur la réglementation de la Vistule et la création d'une nouvelle section de la rivière. Avec un grand engagement financier, le long de l'ancien lit de la Vistule - Przemysława, a été construit un nouveau canal avec une largeur de 250 à 400 m, qui est entouré par des digues d'inondation jusqu'à 10 m de hauteur. Les travaux de construction, jour après jour, engageaient des milliers de personnes et 40 machines à vapeur. Le 31 Mars 1895, sur un signal télégraphique de l'empereur, le président de la Prusse occidentale a ouvert la voie aux eaux de la Vistule. Le passage a raccourci la Vistule de 10 km.


Entre les villages situés sur les rives du passage circule le va-et-vent "Świbno", dirigé par une corde attachée aux deux extrémités de la partie terrestre. Le ferry est alimenté par un bateau- remorqueur, qui navigue à côté du ferry. La tradition de la traversée remonte à l'année 1895, quand la nouvelle embouchure de la Vistulet a été creusée; le va-et-vent circule dans l'emplacement courant du passage depiuis 1945.


Au nord de Mikoszewo, sur la surface de 131 hectares a été créée la réserve naturelle Mewia Łacha, qui protège l'aire de nidification des oiseaux aquatiques et des espèces rares au temps de leurs passages du printemps et de l'automne.