Gdynia est une ville née de la mer et des rêves de la génération des polonais d’avant-guerre, selon les paroles de l’écrivain polonais de cette époque Stefan Żeromski: „…un poème créé dans le bois, la pierre, le béton et le fer, ce puissant drame montrant l’extorsion à la mer de ses eaux, de ses forces, de sa profondeur et de son pouvoir…”. Aujourd’hui c’est une ville moderne qui se développe de façon dynamique, à l’architecture moderne et à l’économie ouverte vers la mer.

Le Port

Le Port

     La construction officielle du port initia par une décision de la Diète polonaise (assemblée nationale) en 1922. Cependant, les travaux avaient en réalité déjà commencés en 1920, juste après que l’ingénieur Tadeusz Wenda soit chargé de choisir le meilleur emplacement pour la construction du port.

C'est dans l'endroit qu'il a choisi que fut construit de 1920 à 1923 le "Port Temporaire Militaire et abris pour les pêcheurs". Puis, la construction du véritable port commença. Dans les années 1930, Gdynia devint un port important à l'échelle européenne, ainsi en 1933, la quantité de marchandises exportées à partir de Gdynia dépassait celle de Gdansk. En 1935, Gdynia possédait plusieurs bassins dont la profondeur atteignait 12 mètres et permettait ainsi d'accueillir des navires de taille importante. De plus, le port possédait un chantier naval, un silo à blé, une rizerie et un entrepôt frigorifique qui était le second plus grand au monde.

Les biens exportés étaient surtout le charbon et le bois, dont les principaux acquéreurs étaient les pays scandinaves. Le port de Gdynia est devenu dans les années 1930 un port de passagers. En 1931, fut construit le Port Maritime, duquel partaient les émigrés notamment pour l'Amérique du Sud.

Le développement rapide du port fut interrompu par la IIème guerre mondiale, pendant laquelle il fut utilisé comme base de la marine de guerre allemande Kriegsmarine. C'est pourquoi, le port fut détruit par les bombardements alliés. La fin de la guerre provoqua d'importantes destructions de l'équipement et des bâtiments du port dont l'entrée était bloquée par les bateaux allemands coulés.

Après-guerre, pour pouvoir de nouveau utiliser le port, il fallut le débloquer et le déminer.

Ensuite, la construction des quais et des bâtiments commença. Jusqu'à la fin de l'année 1949, la plupart des travaux furent achevés, et en 1951 le navire Gneisenau bloquant l'entrée du port fut extrait. Dans les années soixante, l'exportation de marchandises atteint les mêmes chiffres qu'avant-guerre et Gdynia devint le lieu principal d'embarquement du blé. La somme historique de 500 millions de tonnes fut atteinte le 15 janvier 2005. Aujourd'hui le port se développe, ses quais sont modernisés et il accueille de plus en plus de navires commerciaux et de grands bateaux de tourisme.