Gothiques, baroques, à colombages, construits en bois, en briques ou à ossature recouverte de glaise ou de crépi, une telle diversité de bâtiments religieux ne peut être trouvée qu’en Poméranie. Les riches décors intérieurs, les peintures murales et les incroyables vitraux complètent la diversité des constructions.  

La Basilique de la décollation de Saint- Jean-Baptiste à Chojnice

L'Eglise de la décollation de Saint- Jean-Baptiste est une église majestueuse située dans le centre-ville, facilement reconnaissable par les habitants mais aussi les visiteurs.

Ce n'est pas seulement un centre spirituel, mais aussi un lieu de rencontre culturelle.


En 1993, à la demande de l'évêque de Pelplin Jean Bernard Szlaga, le pape Jean-Paul II attribua à l'église le titre de basilique mineure. C'est un titre honorifique que les églises reçoivent pour leur exceptionnelle valeur historique ou liturgique ou en raison de ces deux valeurs, comme dans le cas de la basilique de Chojnice. C'est un honneur et une distinction extraordinaire. L'octroi de ce privilège met l'accent sur le lien avec le Siège de Saint Pierre et l'importance de l'église dans la région.

Cette église est le plus ancien édifice sacré de Chojnice. La construction de l'église a commencé au XIVe siècle sur l'emplacement de l'ancienne église en bois. Elle possède trois nefs, avec un chœur séparé et une tour en style gothique de Poméranie. L'église fut plusieurs fois détruite par des incendies liés à la guerre, dévastée, pillée mais rebâtie avec obstination. A l'époque de la Réforme, l'Eglise passa entre les mains des luthériens. Les catholiques se l'étant à nouveau appropriée, ils y ont construit trois chapelles: la première est la chapelle Sainte- Anne, la deuxième est la chapelle Sainte- Marie-Madeleine et, enfin, la troisième chapelle est la chapelle de la Vierge Marie. Seule la Chapelle de la Vierge Marie nous est parvenue, dans laquelle se trouve une réplique de la Belle Madone de l'église des Saints Jeans de Toruń. Le décor d'origine a malheureusement été détruit. Un des rares éléments ayant subsisté est le baptistère baroque en forme de coupe, datant du début du XVIIIe siècle. Ce baptistère est en bois, et son couvercle est surmonté d'une statue du Christ et de Saint- Jean. L'autel gothique en bois sauvé du feu a été remplacé par un autel en argent, représentant des scènes de l'Évangile.

Lors de récents travaux archéologiques dans la crypte de l'église, plusieurs sépultures du Moyen Age ont été découvertes, et vous pourrez même admirer l'une d'elles à travers le sol en verre. C'est là qu'a été enterré un peintre de premier plan de Gdańsk, Herman Han, qui a passé à Chojnice les dernières années de sa vie. Parmi ses œuvres les plus célèbres : le Couronnement de la Vierge Marie, la Très Sainte Trinité, l'Assomption de la Vierge Marie, le concert angélique.