Le Kitesurf a de plus en plus d’adeptes au fil des années. La planche tirée par le vent est devenue un nouveau sport extrême passionnant. C’est un sport très spectaculaire: les ailes colorées se poursuivent dans le vent et les reflets des projections d'eau: c’ est un spectacle qui vaut la peine d’être vu. L’incroyable sensation de légèreté donnée par l’aile ne peut être procurée par  aucun autre sport. C’est vraiment la légereté, et en plus, par rapport à d'autres sports, les possibilités de figures et de sauts sont très nombreuses.


      On peut apprendre par soi-même à manier une planche à voile, même si ce n’est pas la méthode la plus efficace, mais, pour le kitesurfing, acquérir ses compétences de cette façon est très dangereux et déconseillé par tous. Sous la supervision d'un instructeur, on fait des progrès très rapidement.


    Lorsque l’on apprend à tenir sur la planche,  on entre tout de suite dans les cale-pieds et on se redresse immédiatement.  Un seul mouvement du kite-surf et on avance. On peut apprendre à tourner en quelques jours, et les sauts simples de 2-3 mètres au-dessus de l'eau, avec un ou deux tours s’acquièrent en une semaine. C’est très important de savoir que pour sauter avec le kitesurf, on n'a pas besoin de beaucoup de vent, et surtout pas besoin de vagues. Même avec un vent de 7-9 noeuds (3 BF), on peut bien s’amuser et faire des sauts très hauts.


      La mer Baltique est parfaite pour pratiquer le kite surf entre les vagues. Les experts considèrent que le kite surf est beaucoup plus facile que la planche à voile. Avec le kite surf, il n'y a pas de mât brisé ou de voile déchirée par les vagues. Lorsque l’on est sur une vague et qu’une nouvelle vague vient, il suffit de prendre se respiration et d’attendre que la vague passe. De plus, le kite nous soulève, agissant comme un gilet de sauvetage, et si on ne veut pas passer à travers les vagues, il suffit de rebondir juste avant la vague, et de se poser après. Cette façon de manoeuvrer réchauffe davantage. Les manoeuvres continuelles du kite fait beaucoup travailler davantage, ce qui fait qu’il n’y a pas de moment comme en planche à voile où lorsqu’on met la main sur la bôme pour tourner, on n’arrive plus à l’enlever.


 

La Mer Baltique, pour les confirmés et les débutants, la Baie de Puck.

 

Premièrement, les conditions de vent sont ici idéales, tous les jours 2-3BF, avec des rafales de 4, bref des conditions parfaites pour les passionnés.  Il convient de rappeler que les deux premières heures de formation consistent à déployer le kite sur la plage, ce pour quoi il suffit d’une faible brise. Un autre avantage de la Baie est le fait que l'eau y est très peu profonde et qu’il y a des bancs de sable au-dessus desquels vous pourrez voler en kitesurf. Pendant les premiers essais et les sauts, le kitesurf tombe à l'eau, il n'y a alors pas de soucis pour le récuperer et souffler un peu. Vous aurez pied partout, ce qui permet de se sentir en sécurité, et si le vent arrête de souffler, ou si vous avez un souci avec le matériel, vous pourrez toujours revenir au rivage à pied.