Avant de partir, il faut avoir des cartes précises (de préférence 1:50 000) et des guides touristiques. Il est important de vérifier (les sites Web, les informations touristiques) le cours actuel des pistes cyclables balisées. Lors de la planification des étapes pour une journée, il faut prendre en considération les différents types de surfaces et la difficulté de la route sur des sections particulières. La longueur de l’étape, en fonction du niveau des difficultés et notre préparation, devrait être entre 40 et 80 kilomètres. Des distances plus longues peuvent nous fatiguer, on devra aller trop vite pour atteindre le point final, au lieu de profiter des paysages et attractions le long du chemin. La vitesse du cycliste pendant l’excursion, compte tenu de la difficulté moyenne du parcours et du nombre modéré de pauses-repos (sans visiter les attractions le long du chemin), ne dépasse généralement pas les 10 km/h.

Préparez votre vélo et équipements

La vérification du dérailleur, du système de freinage, des amortisseurs et de l'éclairage est la base. Il ne faut pas oublier des boyaux de rechange (de préférence 2), des clés et de la graisse pour la chaîne. Bien sûr, vous devez également prendre au moins un type de protection contre le vol. Il ne faut pas prendre trop de choses. Les bagages lourds ne nous ralentissent pas sur les routes en asphalte, mais sur les surfaces plus difficiles, nous pouvons ressentir déjà ce poids important. Ils réduisent également considérablement la manoeuvrabilité du vélo. Le sac à dos (à l'exception du sac à dos spécial - réservoir d'eau) sur le vélo est bien pire que le sac étanche d'une bonne marque.

La sécurité d'abord!

La loi est très claire au sujet des vélos et des équipements obligatoires. Ce qui est aussi important c’est le fait que nous devons veiller à notre sécurité et celle des autres usagers de la route.

• Il est absolument nécessaire de prendre avec vous et d'utiliser un casque de vélo;

• Les gants sont également très utiles et protègent les mains en cas de chute;

• Sur les routes publiques, un gilet réfléchissant et d'autres éléments réfléchissants sont très importants, ils peuvent être placés sur des sacs étanches et d'autres parties de la bicyclette et de l'équipement.

Ils augmentent considérablement notre sécurité sur la route;

• Des feux avant et arrière avec des piles de rechange sont également absolument nécessaires;

• Si nous voyageons avec de jeunes enfants, ils peuvent voyager avec nous dans des sièges vélo ou des remorques;

• Selon la réglementation routière, un groupe compact de cyclistes circulant sur les voies publiques ne doit pas dépasser quinze personnes.

Prenez soin de votre santé et de votre forme physique

Même le meilleur et le plus cher vélo ne servira à rien, si nos muscles et nos tendons ne sont pas en bonne forme. Avant de faire un voyage plus long, il est conseillé de s'entraîner avec une bicyclette sur une distance de quelques kilomètres pendant au moins quelques jours de suite. Cela vous permettra de préparer votre corps pour un effort accru et durable, ce qui minimise le risque de contusion. C'est particulièrement important au printemps si l’on ne fait pas du vélo toute l'année. Il faut également éviter de rouler à vélo pendant les journées chaudes entre les heures quand le soleil brille le plus fort, car cela peut se terminer par un coup de chaleur. Lorsque vous faites du vélo, n'oubliez pas de boire systématiquement beaucoup de liquides, de préférence des boissons isotoniques. Les boissons peuvent être achetées pendant l’excursion sur la route.