La forêt de Bory Tucholskie est l'une des plus grandes forêts en Pologne, en effet elle recouvre une superficie d’environ 3000 km2 composée de conifères, surtout de pins. Le paysage est rendu encore plus attrayant en raison de la typographie du terrain et des nombreuses rivières et lacs. Certaines forêts ont fait l'objet d'une protection juridique par leur inscription au Parc National.

Le Parc National de Bory Tucholskie recouvre une zone qui a été formée par un glacier, plus exactement par le phénomène de retrait du glacier à la fin de l’époque glacière.

La fonte des glaces et l'eau s’échappant en dessous des glaciers ont transporté d'énormes quantités de roches, formant ainsi un paysage de plaines, agrémentés de longs lacs postglaciaires caractéristiques. Une autre attraction du parc est constituée par de grandes zones de dunes de sable, évoquant plutôt le bord de mer, mais ici ce sont des dunes intérieures. Les nombreuses dépressions, souvent emplies d'eau, sont les traces qu’ont laissés les énormes blocs de glace détachés du glacier, surnommés «glace morte », qui ont fondu au fur et à mesure du réchauffement de la planète. Hormis les pins majoritaires dans le Parc National, on peut également trouver des plantes rares qui sont des reliques de la période de fonte des glaciers sur les territoires du nord de la Pologne. Elles se trouvent principalement dans les vastes zones de tourbières, créées par l’accumulation de la tourbe dans les lacs peu profonds. On peut également y trouver des spécimens de chênes centenaires et de hêtres très rares, donc d’autant plus intéressants ; ces arbres, autrefois très nombreux dans la forêt de Bory Tucholskie, ont été détruits par une exploitation trop intensive par l’homme.

Les forêts de Bory Tucholskie sont également le refuge des biches, des cerfs, des sangliers, des renards et même des loups. Parmi les oiseaux forestiers, se trouvent des espèces rares comme le tétras lyre, les coqs de bruyère, les cigognes noires et les faucons migrateurs.

La zone de Bory Tucholskie est aussi une zone très attrayante pour les touristes. Les itinéraires de kayak sur les rivières et les lacs, surtout le lac Charzykowski et l’itinéraire du Grand Canal de la Brda, les cercles de pierre à Odry, les monuments hydrotechniques.

De nombreuses maisons d'hôtes et fermes fournissent une excellente base hôtelière et de restauration.

Le barrage de Mylof

Le barrage de Mylof

     Le système hydrotechnique de la Brda dans la région des Bory Tucholskie, est un ensemble d’équipements toujours en service jusqu’à nos jours. Depuis un siècle et demi, il régule le niveau de l'eau dans la région, et depuis une dizaine d’années est devenu un bel itinéraire très fréquenté de canoë-kayak.

Tout a commencé au milieu du XIXe siècle, lorsque l'armée prussienne stationnée près d'ici s'est retrouvée en manque de foin pour les chevaux utilisés pour la cavalerie et les transports. On produisait ce foin dans des prés nouvellement aménagés, qui devaient être convenablement irrigués. On s'est alors attelé à l'ouvrage pour réaliser un plan stratégique pour l'approvisionnement de la garnison de la Prusse occidentale en foin. L'élément principal de ce système était un réservoir de barrage dans le village de Zapora, appelé en Cachoube, Lac Mylof.


Il ne s'agissait que d'un élargissement du lit de la rivière Brda, recueillant le surplus d'eau. De là, l'eau s'écoulait par un canal de 13 km qui se divisait en de multiples canaux, jusqu'à un endroit appelé Czerskie Łąki (les prairies de Czersk), lieu de production du foin « stratégique ». L'aqueduc de Fojutowo, construit par les ingénieurs prussiens, est particulièrement intéressant car il permet à deux cours d'eau de se croiser: la Czerska Struga coulant en bas et le Canal de la Brda passant en haut de cet aqueduc basé sur le modèle romain.


Avec le temps, la production de «carburant» pour les chevaux, a été remplacée par la production d'électricité : les eaux du lac Mylof furent utilisées pour actionner la turbine toujours en fonction dans la centrale hydroélectrique. Le barrage de rétention est l'un des plus anciens en Pologne.


Le Grand Canal de la Brda avec tous ses endroits intéressants, ses superbes paysages, son cours paresseux et peu profond, est un excellent endroit pour commencer votre aventure en kayak pour toute la famille. Ce n'est pas étonnant qu'on puisse y rencontrer des familles entières, profitant ensemble des baignades en toute sécurité dans ces superbes paysages.