Powiśle est un territoire partagé entre les voïvodies de Poméranie et de Cujavie-Poméranie, situé dans la vallée de la rivière Vistule Dolna sur sa rive droite. C’est une région à l'histoire intéressante et complexe, qui s’est retrouvée dans des pays différents en fonction des changements de frontières, ce dont elle porte encore les traces sur ses monuments.

La plus ancienne mention de ce lieu date de l’époque Prussienne, la région du Powiśle comportait alors deux territoires prussiens: la Pomésanie et la Pogésanie. Les prussiens ont été rayés de l’histoire par la force de l'épée et de la croix de l'Ordre des Chevaliers Teutonique. Ces derniers ont également laissés la plus forte empreinte sur l'histoire de la région La zone le long de la Vistule de Grudziądz jusqu’au lieu d’où s’écoule la rivière Nogat, est dominée par des châteaux médiévaux, vestiges des heures sombres de la christianisation forcée du territoire de la Prusse. Autrefois, ces châteaux étaient nombreux, quasiment un dans chaque ville, mais de nos jours ont subsistés seulement ceux de Kwidzyn et de Sztum. Le château du Chapitre de Pomésanie de Kwidzyn et sa cathédrale attenante, est l'une des forteresses médiévales les mieux conservées de Pologne. Basée sur la construction des châteaux teutoniques, il nous émerveille par sa simplicité et l'harmonie de ses proportions. 

Dans ses sous-sols reposent les dépouilles de trois grands maîtres de l'Ordre des Chevaliers Teutoniques. La forteresse de Sztum, résidence d'été du Grand Maître des Chevaliers, est le lieu d’organisation de foires et de tournois de chevaliers médiévaux.

 Le palais des Sierakowski à Waplewo Wielkie est plus récent. Résidence d’une famille célèbre de Poméranie, il fut l'un des lieux de sauvegarde de la culture polonaise lorsque la Pologne était annexée. Désormais, s’y trouve le Musée de la noblesse polonaise et le Centre de Poméranie pour les Relations avec la Communauté Polonaise de l’Etranger.

 Les écluses de Biała Góra sur la Nogat appartiennent à la catégorie des monuments de la technique. Leur origine remonte à la première moitié du XIXe siècle, mais leur construction hydrotechnique utilisée encore aujourd'hui date du début du XXe siècle.

La région de Powiśle est parfaite pour le tourisme culturel. Sa tradition multiculturelle, ses superbes monuments, ses endroits intéressants, vous pourrez y découvrir tout cela.

 

Le Château de Kwidzyn

Le Château de Kwidzyn

     Le château défensif est basé sur un plan quadrangulaire avec une cour intérieure et quatre tours d’angles. Il a été édifié au XIVe siècle.

Construit en briques sur des fondations de granit, il comprenait un sous-sol, et fut construit en plusieurs étapes au cours du XIVe siècle. Il possédait la forme d'un carré d'environ 44 mètres. La cour du château avait des dimensions de 12,80 mètres sur 16 mètres, et sur trois côtés, au sud, à l'ouest et au nord, possédait des galeries à deux étages servant de couloirs. Pendant la construction, le concept architectural fut modifié, on ne peut déterminer les dates exactes de début et de fin de construction du château. Les ailes du château, dont la première fut celle de l'Est, puis celle du sud, de l'ouest et du nord, comportaient cinq ou six étages et étaient recouvertes d'un toit à deux versants. La façade externe possédait des arcs de différentes tailles, des bordures de toit, des fenêtres et des meurtrières. Au-dessus de la frise de remplage les meurtrières. sont visibles. Vous pourrez voir la grille d'entrée (dite Brama Zimna), placée dans une niche au riche décor de briques. Dans la niche surmontée d'une voûte gothique on peut voir les éléments de l'ancienne grille défensive.


Après être entrés dans la cour du château, dirigez-vous vers la terrasse à partir de laquelle vous pourrez observer le panorama de la vallée de la Vistule. Vous y verrez aussi deux canons de 1861 et 1863, conquis par la Prusse lors de la guerre contre la France en 1870-1871. Au Moyen Age, dans le sous-sol et le rez-de- chaussée du château se trouvait notamment la cuisine, le cellier, la cheminée du chauffage et les pièces pour les serviteurs. Au premier étage l'aile nord abritait le réfectoire d'hiver (salle à manger) avec une voûte unique en forme de palmier aux nervures radiales divergentes. Elle comprenait également la chapelle et la maison paroissiale. Dans la partie occidentale se trouvait le dortoir (dormitorium). Dans l'aile ouest aujourd'hui disparue, se trouvait l'infirmerie. Dans les sous-sols dans les années 1970-80 se trouvait le café «du Château». L'aile sud abritait le réfectoire d'été et la salle des assemblées (salle capitulaire). La plupart des chambres ont un plafond voûté étoilé. . De nombreux touristes, fascinés par le château à Kwidzyn, font le déplacement pour voir le plus long "Gdanisko" d'Europe, c'est-à-dire la partie du château qui remplissait une fonction de latrines.


Le château était le siège de l'évêché du chapitre de Pomésanie jusqu'en 1525, lorsque l'évêque Erhard von Queiss se convertit au protestantisme. Après les évêques protestants, à partir de la seconde moitié du XVIe siècle, pendant deux cents ans, ce sont les starostes de Kwizdyn qui résidaient ici. Après 1772, le château devint le siège du tribunal, et son intérieur fut transformé en salles d'audiences et de prison. En 1798, les autorités prussiennes ordonnèrent la démolition les ailes Est et Sud. Les traces des voûtes et de ses arcs sont encore visibles sur les murs Est et Sud de la cour. Le reste du château a été entièrement rénové dans les années 1855-1885. Lors de ces travaux, il s'agissait surtout de lui redonner un aspect médiéval. A la fin du XIXe siècle, le château a accueilli une école pour les soldats aveugles et une école professionnelle. A l'époque d'Hitler, une école pour les dirigeants de la jeunesse nazie s'y trouvait. Après-guerre, le site fut endommagé et dévasté, jusqu'à ce qu'en 1950, il devienne le siège du Musée du Château.


Le musée se situe dans le château gothique du chapitre de Pomésanie construit durant la première moitié du XIVe siècle. Les collections du musée représentent la culture matérielle de la Basse-Vistule, y compris les anciens comtés de Kwidzyn, Sztum et Suski. Le musée a organisé plusieurs expositions permanentes très intéressantes notamment: les outils de punition et de torture (XVIe-XVIIIe siècles), les arts et l'artisanat de Warmie et de Poméranie (XVe-XXe siècle), la sculpture baroque de Poméranie, la culture folkorique de Basse-Vistule et la nature de la Pologne du nord (qui en 2006 a bénéficié d'une nouvelle forme de présentation). Par ailleurs, diverses expositions temporaires thématiques sont organisées chaque année ; elles évoquent la nature, l'histoire, l'art et le folklore, la culture de Basse Vistule, de Poméranie, de Warmie et de Mazurie.