Mon voyage en Kachoubes de Nord, ou comme disent les habitants de ce pays - les Kachoubes - en pays du Nord, a commencé à Hel. Je me souviens une brise légère, portante l'odeur distinct de la mer. Je suis partie de Gdynia, en tramway aquatique, et en prenant un vélo. A Hel, j'ai visité le phoquarium, le Musée de la Pêche, et la rue Wiejska où j'ai mangé du poisson frais. Il était excellent. Dommage de ne pas pouvoir manger  pour plus tard.  Après le déjeuner, il est bien sûr temps de faire un peu d'exercice. Alors, je suis monté sur mon vélo - et an avant! . Le chemin de Hel à Jastarnia - une véritable révélation! Je pense qu'il n'ya pas d'autre avec la même charme - une partie mène à travers la forêt, puis directement près de l'eau, le long de la Baie de Puck. A Jurata, qui est censé être un paradis pour les riches et célèbres, j'ai bu du café aromatique. A Jastarnia, j'ai fait un arrêt au port, plein de bateaux, voiliers et navires de pêche.

Le chemin de Hel mène à Puck, mais avant mon but, j'ai fait un arrêt à Chałupy - ici, j'ai rencontré un véritable Kaschoube, qui m'a raconté des histoires du travail dur des pêcheurs et des bateaux traditionnels. Les bateaux "Pomeranki", dont on parle, ont été redecouvertes récemment - une vraie rénaissance!. Aujourd'hui, ces bateaux sont construits par exemple par la famille Strucek de Jastarnia. Heureusement, à ma table était assis aussi un jeune homme qui parlait parfaitement Kachoubian - sans lui, il aurait été impossible de comprendre l'histoire de ce pêcheur. Quand je l'écoutais, pour un moment, je me sentais comme en vacances à l'étranger.

Avant l'arrivée à Władysławowo, j'ai vu sur les eaux de la Baie de Puck des centaines de voiles - windsurfers et kitesurfers étaient dans leur élément. J'ai aussi décidé de l'essayer,  et dans l'une des écoles j'ai pris ma première leçon. Fatiguée, mais heureuse, je suis arrivée à Władysławowo. Pourtant, j'ai décidé de faire encore une promenade sur la plage. La plage de sable, large et vide, à ce moment de la journée semblait sauvage, et l'eau était teintée de gris-bleu fabuleux. Ici, je pourrais tranquillement planifier mes prochains jours. Je suis allée à Jastrzębska Góra, et en chemin, j'ai visité le phare de Rozewie, et la ville de Puck avec une belle église paroissiale de Saint- Pierre et Paul. Puis, je suis allée au palais de Rzucewo et j’ai visité le château de Krokowa. Comme souvenir, je vais prendre avec moi une sculpture d'un ange Kachoubian, qui me rappellera le temps passé insoucieusement au bord de la mer.

Quelques jours ne suffisent pas pour visiter tous les endroits intéressants du district de Puck. Je suis impatiente de revenir ici après un certain temps avec mes amis. Après ce que j'ai vu et vécu ici, il sera facile de convaincre mes amis de faire une expédition au pays du Nord.


Wejherowo

Wejherowo

     Le staroste de Marienburg, Jacob Wejher, fonda vers 1650 l’une des plus jolies localités de Poméranie. L’endroit est réputé pour son calvaire, que les Poméraniens appellent „la Jérusalem Cachoube”, magnifiquement situé sur les hauteurs, qui vaut à Wejherowo d’être considéré comme le centre spirituel de la Cachoubie, fréquenté par des foules de pélerins.

Le Calvaire est le site historique le plus remarquable de la ville, et certainement de un des plus remarquables de Poméranie. Il fut fondé par Jacob Wejher au milieu de dix-septième siècle en remerciement de son sauvetage miraculeux lors d'une expédition militaire en Russie.

En 1643, il fonda une première église de la Sainte Trinité à l'endroit alors appelé Wejherowska Wola. Quelques années plus tard, il fit venir des Franciscains et leur bâtit un monastère. L'église de la Sainte Trinité fut complètement transformée au dix-huitème siècle en chapelle monastique Sainte Anne, conservant toutefois sa structure d'origine. Son intérieur donne à voir un riche décor datant pour l'essentiel du dix-huitième siècle, dont le plus remarquable élément est le tableau de la Sainte Vierge de Wejherowo, oeuvre du célèbre peintre poméranien du dix-septième siècle André Stech.

Ce tableau fut couronné en 1999 par le pape Jean-Paul II. Le sous-sol de l'église abrite un petit musée franciscain et la crypte de Jacob Wejher et de sa famille, ainsi que des objets liés à sa mémoire.

Le coeur de la ville est une jolie place du marché, la place Wejher, où se dresse la somptueuse église paroissiale de la Sainte Trinité, qui date de 1755. Elle occupe l'emplacement d'une première chapelle édifiée par Wejher. Il convient de remarquer dans le décor l'autel et l'ambon de style baroque tardif. Des représentations sont données chaque année dans la collégiale, pendant lesquelles la bible est récitée en dialecte cachoube.

La célèbre actrice Danuta Stenka, originaire de Cachoubie, tient le rôle de lectrice. Sur la place du marché se dresse aussi l'Hôtel de ville de 1908, avec son architecture unique, sa salle Wejher de tradition et d'histoire où sont exposées de maquettes de la ville et du Calvaire. Le beffroi abrite une cloche qui date de l'époque du fondateur de la ville, Jacob Wejher, dont la statue se dresse en plein centre de la place.

Wejherowska Starówka, le vieux Wejherowo, bien que peu étendu, est un des endroits les plus attirants de Poméranie.

Les maisons et les ruelles soignées contribuent à son ambiance particulière. Le "parcours de l'alphabet cachoube", toujours balisé dans les rues du centre ville par des plaques de granit, est un trait de la particularité cachoube de la ville.

Le parc municipal Majkowski est un lieu de détente pour les habitants et les touristes. Là se dresse le palais Przebendowski-Keyserling, qui abrite de nos jours le musée de la littérature et de la musique pomérano-cachoube. On peut y voir une intéressante exposition de patrimoine scriptural cachoube.

Wejherowo propose aussi un patrimoine naturel diversifié. Le site de la ville est exceptionnel, dans un cadre de hauteurs boisée, sur l'axe Reda- Łeba. La ville est traversée par la petite rivière Reda, qui se prête particulièrement bien à la pratique du kayak. Au sud s'étend le parc régional des Tricités, avec ses nombreux sentiers de promenade (dont le sentier rouge de Wejherowo). Au nord s'étend la forêt de Darżlubie, parfaite pour la pratique du cheval et du vélo. Des parcours de marche nordique ont également été aménagés en ville même et dans les environs.