Les rues de Poméranie forment un espace particulier et unique dans lequel chaque touriste trouvera de nombreuses attractions. Des belles maisons, hôtels de ville historiques, des restaurants chics et des cafés confortables sont parmi des endroits visités et admirés par beaucoup. Le cœur de chaque vieille ville était habituellement le marché, qui sert des fonctions représentatives aussi aujourd'hui. De charmantes rues menant au marché sont souvent le meilleur exemple du climat et ambiace spécifique du village en question. Qu'elles sont belles les rues de Gdańsk, Chojnice, Tczew ou Wejherowo, qui se réunissent en un seul endroit  -le marché. Ily a aussi des villes plus jeunes, comme Gdynia, où les artères modernes en liaison avec les bâtiments modernistes créent un système tout à fait unique en Europe.

La rue Św. Ducha

La rue Św. Ducha

     C'est l'un des quatre rues principales du quartier ancien Mariacki, communément appelée «la rue des gens célèbres." Elle fut en effet habitée par des personnes célèbres et admirées de Gdańsk, dont les succès étaient connus de par le monde.

Les deux extrémités de la rue Świętego Ducha étaient fermées par des portes. La porte supérieure, appelée Porte Ludwisarska, la séparait la rue du Marché au Bois, tandis que la porte inférieure la séparait la rue du port de la Motława. Jusqu'au début du XIXe siècle, les deux portes étaient fermées la nuit pour des raisons de sécurité, et les heures d'ouverture et de fermeture étaient annoncées par la cloche de la Tour de la Prison.La porte Ludwisarska fut démolie en 1806, il n'en resta qu'un trou elle dans la muraille, alors que la porte du bas fut endommagée durant la Seconde Guerre mondiale Ainsi en 1945, il n'en subsistait que l'arc et des pans de murs. Elle fut reconstruite sous une forme simplifiée car aucune documentation photographique n'a permis de reconstituer son aspect antérieur.


Nous commençons notre promenade dans la rue Świętego Ducha, par le Targ Drzewny. Nous vous conseillons d'y voir le Théâtre Teatr Wybrzeże et l'Hôtel "Wolne Miasto". En allant vers la Motława, vous tomberez sur une maison d'angle au numéro 19, où vécut jusqu'à la mort Paul Beneke, le célèbre marin. C'est grâce à lui que la plus grande œuvre de Memling, "le Jugement dernier", s'est retrouvée à Gdańsk. Cette maison de trois étages de style éclectique attire l'attention par ses riches ornements au-dessus des fenêtres, les bas-reliefs de têtes d'anges et le blason de Gdańsk.


L'immeuble du numéro 27 avait autrefois une particularité intéressante. C'était en effet une Maison des Chartreux qui abritait une auberge pour les chartreux venant dans la ville.


Dans les environs de l'ancien Marché au Pain, où l'on pouvait autrefois, tous les samedis, acheter les produits qui n'avaient pas la qualité requise pour être vendus en boulangerie, se trouve un bâtiment unique, la Kaplica Królewska (chapelle royale), un lieu de culte pour les catholiques de Gdańsk, édifié sur l'emplacement de maisons ecclésiastiques démolies.


L'immeuble situé au n ° 43 est l'un des plus beaux de cette rue. Sa façade renaissance surmontée d'une statue d'Athéna fascine tous les passants.


Juste à côté, au numéro 47, habitait autrefois Karol Fryderyk Gralath, qui épousa Beata Szarlota Davisson, la petite-fille du grand-Hevelius. La maison fut achetée en 1784 par Henryk Schopenhauer, qui un an après, s'y installa avec sa nouvelle épouse Joanna Trosiner. C'est ici que, le 22 février 1788, est venu au monde le grand philosophe et penseur Arthur Schopenhauer.


Les maisons des numéros 101 et 103 comptent parmi les plus riches du côté nord de la rue. Leur propriétaire était Karol Gotfryd Henrichsdorff, célèbre pour avoir épousé à 18 ans la propriétaire de la fabrique de liqueur de « la Maison Sous le Saumon ». Cet événement, commémoré par lettres entrelacées DH inscrites sur des plaques posées sur le porche, sort de l'ordinaire car la mariée était âgée de 65 an.


La maison d'angle au 107 de la rue Św. Ducha appartenait jadis au célèbre architecte de Gdańsk Hans Strakowski. Il fut notamment l'architecte de la Porte Basse et de la Porte Żuławska.


Juste à côté de la maison de cet artiste célèbre se dressent les deux immeubles les plus importants de la rue : Dom Żeglarzy (n ° 109) avec un magnifique portail, qui appartenaient à la guilde des capitaines et l'immeuble "Pod Żółwiem" (sous la tortue).


Les façades de maisons numéros 115 et 119 sont probablement l'œuvre de Hans Kramer de Dresde. La première d'entre elles est probablement son sa première création à Gdańsk. Son perron, qui montre une scène amusante d'un garçon voulant amadouer un chien pour pouvoir aborder une jeune fille, a été déplacé dans une autre rue de Gdańsk. L'ensemble se termine par la Porte Świętego Ducha (de l'Esprit Saint), reconstruite après la guerre, et qui sépare la rue de la rive de la Motława.


Cette rue exceptionnelle fut habitée par des personnalités du monde de la culture, de l'art et de la philosophie. Ainsi c'est ici, que se trouvait la maison du créateur de l'horloge astronomique, Hans Duringer et du graveur Daniel Chodowiecki. C'est ici que furent créées les premières œuvres du grand sculpteur baroque Andrzej Schluter. De nos jours, cet endroit est encore considéré comme la rue des artistes. Ainsi, ce n'est pas par hasard que, lors de la foire annuelle de Saint Dominique, les stands des artistes, sculpteurs, artisan et les graveurs sont installés dans cette rue. De nos jours, cette rue est toujours très appréciée des touristes et des habitants du quartier.