Gothiques, baroques, à colombages, construits en bois, en briques ou à ossature recouverte de glaise ou de crépi, une telle diversité de bâtiments religieux ne peut être trouvée qu’en Poméranie. Les riches décors intérieurs, les peintures murales et les incroyables vitraux complètent la diversité des constructions.  

L'église de Saint Jacques

L'église Saint Jacques des prêtres capucin est une église du séminaire de Gdańsk, appartenant à la paroisse de Sainte- Brigitte de l'archidiocèse de Gdańsk, dont la forme actuelle date de sa construction en 1436-1437.

L'église fut consacrée par l'évêque islandais Godswinus de Skalhold. La première église de Saint Jacques a été construite en 1414 près de l'hôpital et de l'hospice pour les marins. Après le pillage et l'incendie par les troupes hussites, une nouvelle église fut construite entre 1436 et 1437. Elle a servi aux catholiques jusqu'au milieu du XVIe siècle, puis après la réforme passa aux mains des protestants. En 1815, une explosion dans le bastion à poudre situé à côté détruisit l'hôpital et endommagea gravement l'église.

Durant la guerre, l'intérieur du temple fut entièrement détruit. LeS Frères Capucins, qui reprirent le temple en 1946 à titre de compensation pour la perte de leur monastère et de leur église à Lviv, effectuèrent les travaux de réstauration nécessaires et installèrent le maître-autel, les autels de la Vierge Marie, de Saint-Antoine ainsi que les chaires. Le 13 juin 1948, l'église fut consacrée et l'autel de Saint- Antoine fut béni.

L'église de Saint Jacques est un exemple de style gothique tardif d'architecture religieuse auprès d'un hôpital, qui est la seule à Gdańsk à posséder un plafond renaissance, elle également ornée d'un dôme baroque, transporté de la Porte Saint Jacques.