Mon voyage en Kachoubes de Nord, ou comme disent les habitants de ce pays - les Kachoubes - en pays du Nord, a commencé à Hel. Je me souviens une brise légère, portante l'odeur distinct de la mer. Je suis partie de Gdynia, en tramway aquatique, et en prenant un vélo. A Hel, j'ai visité le phoquarium, le Musée de la Pêche, et la rue Wiejska où j'ai mangé du poisson frais. Il était excellent. Dommage de ne pas pouvoir manger  pour plus tard.  Après le déjeuner, il est bien sûr temps de faire un peu d'exercice. Alors, je suis monté sur mon vélo - et an avant! . Le chemin de Hel à Jastarnia - une véritable révélation! Je pense qu'il n'ya pas d'autre avec la même charme - une partie mène à travers la forêt, puis directement près de l'eau, le long de la Baie de Puck. A Jurata, qui est censé être un paradis pour les riches et célèbres, j'ai bu du café aromatique. A Jastarnia, j'ai fait un arrêt au port, plein de bateaux, voiliers et navires de pêche.

Le chemin de Hel mène à Puck, mais avant mon but, j'ai fait un arrêt à Chałupy - ici, j'ai rencontré un véritable Kaschoube, qui m'a raconté des histoires du travail dur des pêcheurs et des bateaux traditionnels. Les bateaux "Pomeranki", dont on parle, ont été redecouvertes récemment - une vraie rénaissance!. Aujourd'hui, ces bateaux sont construits par exemple par la famille Strucek de Jastarnia. Heureusement, à ma table était assis aussi un jeune homme qui parlait parfaitement Kachoubian - sans lui, il aurait été impossible de comprendre l'histoire de ce pêcheur. Quand je l'écoutais, pour un moment, je me sentais comme en vacances à l'étranger.

Avant l'arrivée à Władysławowo, j'ai vu sur les eaux de la Baie de Puck des centaines de voiles - windsurfers et kitesurfers étaient dans leur élément. J'ai aussi décidé de l'essayer,  et dans l'une des écoles j'ai pris ma première leçon. Fatiguée, mais heureuse, je suis arrivée à Władysławowo. Pourtant, j'ai décidé de faire encore une promenade sur la plage. La plage de sable, large et vide, à ce moment de la journée semblait sauvage, et l'eau était teintée de gris-bleu fabuleux. Ici, je pourrais tranquillement planifier mes prochains jours. Je suis allée à Jastrzębska Góra, et en chemin, j'ai visité le phare de Rozewie, et la ville de Puck avec une belle église paroissiale de Saint- Pierre et Paul. Puis, je suis allée au palais de Rzucewo et j’ai visité le château de Krokowa. Comme souvenir, je vais prendre avec moi une sculpture d'un ange Kachoubian, qui me rappellera le temps passé insoucieusement au bord de la mer.

Quelques jours ne suffisent pas pour visiter tous les endroits intéressants du district de Puck. Je suis impatiente de revenir ici après un certain temps avec mes amis. Après ce que j'ai vu et vécu ici, il sera facile de convaincre mes amis de faire une expédition au pays du Nord.


Le Calvaire de Wejherowo

Le Calvaire de Wejherowo

     La Jérusalem cachoube (c’est ainsi qu’est surnommé le Calvaire Cachoube de Wejherowo) est le troisième plus ancien calvaire de Pologne et un des monuments sacrés les plus précieux de Poméranie. On dit que c’est le foyer spirituel de la Cachoubie, dans lequel depuis des siècles se rendent des foules de pèlerins de toute la région.

Il a été financé par le voïvode de Malbork Jacob Wejher, qui au XVIIe siècle, était le propriétaire de ces terres. Une légende se rattache à la création du Calvaire et de Wejherowo. Jacob Wejher fut gravement blessé lors d'une expédition militaire en Russie, pendant le siège de la ville Biała. Il promis alors que s'il s'en sortait vivant, il construirait sur ses terres une église et un monastère. Il a tenu sa promesse et en 1643, il ordonna la construction de l'église de la Sainte Trinité, puis quelques années plus tard, du monastère franciscain et du Calvaire.

La construction a commencé en 1649. La plupart des chapelles ont été financées par Jacob Wejher, puis après sa mort, les travaux d'agrandissement du Calvaire ont été continués par ses descendants et les membres du clergé de Wejherowo et du monastère d'Oliwa.

La Jérusalem de Cachoubie se compose de 26 chapelles, situées sur les collines boisées au sud de la ville. Les distances entre les chapelles correspondraient aux distances entre les arrêts du Chemin de Croix du Christ à Jérusalem. Sous chacun des édifices se trouve une poignée de terre de Jérusalem. Les collines, sur lesquelles se trouvent les sanctuaires portent des noms bibliques tels le mont des Oliviers ou le Golgotha.

En termes d'architecture, les chapelles du Calvaire de Wejherowo sont des œuvres uniques de l'art baroque de Poméranie. Les édifices remarquables sont : la chapelle de l'Ascension, le Jardin de Gethsémani, le palais de Pilate, la Chapelle de la Rencontre avec la mère, le palais d'Hérode et l'Eglise des Trois Croix et le Tombeau du Christ.

La Jérusalem cachoube est le lieu de nombreuses cérémonies religieuses. Au cours de l'année, il y a cinq fêtes d'indulgences, et le Chemin de Croix est effectué chaque Vendredi du Carême. Un événement spécial très important est la Passion du Christ le Vendredi saint. Il s'agit d'une reconstitution du Chemin de Croix du Christ avec des acteurs et des figurants, à laquelle assiste une foule de pèlerins et de touristes.