En effet, c’est ici que le 1er septembre 1939 débuta la IIe guerre mondiale. De plus Gdańsk est le berceau de Solidarność, mouvement social qui conduisit à la chute du communisme.

Jan Heweliusz

Jan Heweliusz

     En 2001, les habitants de Gdańsk, par le concours de "L’habitant de Gdańsk du millénaire”, ont considéré que Heweliusz fut le plus brillant personnage de l’histoire de Gdańsk. La vie, le travail et le monde de cet homme incroyable sont une leçon de vie, de passion et de chance, qui gagne à être connue.

Au début du XVIIe siècle est venu au monde à Gdańsk le fils d'un riche marchand qui fut prénommé Hans. Le garçon était très doué et a rapidement été reconnu par le milieu scientifique de Gdańsk. Son professeur de Lycée Scientifique Peter Crüger lui communiqua du virus des mathématiques et de l'astronomie. Cependant, cela n'a pas plu au père de Hans qui voulait que son fils vivant le plus âgé ( en fait son cinquième enfant) reprenne l'activité de brasserie familiale, et devienne un riche et respecté marchand, et même un homme politique local. C'est pourquoi, il envoya son fils étudier à Lejda où le passionné de chiffres et d'étoiles devait étudier…le droit et l'économie. Il a tenu un an, puis a voyagé à travers l'Europe, découvrant les centres scientifiques et d'illustres figures des sciences exactes.

Rappelé à l'ordre et à la maison par son père, il revint dans la ville familiale, se maria….et c'est peut-être cela qui décida de son sort par la suite. C'était un mariage évidement arrangé, mais il fut particulièrement réussi, et le sens des affaires, comme on dirait aujourd'hui, de la jeune madame Catherine Heweliusz firent que ce fut elle qui en réalité pris les rênes de l'entreprise familiale. Son mari avait par conséquent davantage de temps à consacrer à l'observation des étoiles.

Sur trois immeubles de la rue Korzenna dans la Vieille Ville, il construisit une plateforme sur laquelle il monta progressivement son propre observatoire astronomique. Les années passèrent, la renommée de maître Heweliusz grandit, en tant qu'astronome, conseiller et riche brasseur. Mais le manque de descendants auxquels transmettre la passion jetait une ombre sur les succès scientifiques, professionnels et sociaux. Il n'eut jamais d'enfant avec Catherine et après 27 ans de mariage, il la perdit également. Peu de temps après, il convola en secondes noces et, pour la deuxième fois, il eut beaucoup de chance. Sa seconde épouse, plus jeune que lui de 16 ans, Elisabeth Koopmann, non seulement lui donna les enfants si attendus, mais est devenue sa partenaire scientifique, l'accompagnant lors des nuits passées à l'observatoire. Elle fut probablement la première femme astronome au monde.

Les mérites de Heweliusz en tant qu'astronome furent reconnus au-delà de Gdańsk. Il entretint une correspondance fournie avec les plus célèbres scientifiques de son époque. Il accueillit Halley, les rois polonais de passage à Gdańsk lui rendaient également visite. La gloire de l'astronome de Gdańsk fit le tour du monde, et aujourd'hui il est cité parmi les personnages les plus importants pour l'astronomie, juste derrière Copernic, Tycho Brahe, Kepler et Galilée.

À Gdańsk, le souvenir de Heweliusz est vivace depuis une centaine d'années. Il a remporté le titre de "l'habitant de Gdańsk du millénaire", une rue porte son nom ainsi qu'un monument ; l'exposition scientifique installée dans les forts de Góra Gradowa est intitulée Hewelianum. L'année 2011 fut déclarée année de Heweliusz et, à cette occasion, de nombreuses manifestations rappelèrent ce personnage illustre. Le parcours sur les traces de Heweliusz est une visite passionnante du passé et du présent qui vaut la peine d'être vécue, afin d'en apprendre davantage sur l'histoire de Gdańsk, de la vie des hommes dans les siècles passés, la bière et les deux femmes qui permirent au brasseur de devenir un astronome célèbre.