Catholiques, protestants, mennonites, juifs, ou orthodoxes, mais aussi cimetières militaires. L’histoire mouvementée de la région est inscrite sur les pierres tombales, les épitaphes, ou les mausolées.

Les Cimetières mennonites de Barcice

Les Mennonites, un groupe de religieux hollandais vivant dans la région de Kwidzyn, ont laissé des constructions caractéristiques, des habitats uniques en Pologne établis sur des terpy (ou monticule de terre), des digues et des systèmes de drainage et d'irrigation.


Les premières constructions du village de Barcice remontent au XVIIIe siècle. Elles furent édifiées justement par les Mennonites. La maison de prière construite à l'origine en bois puis en briques a été dévastée en 1945, puis rasée quelques années plus tard. Les vestiges de la colonie hollandaise consistent également en deux cimetières, où se trouve une dizaine de stèles. Le premier cimetière est situé à l'entrée du village, sur une hauteur. La grosse pierre dressée devant ce cimetière est un obélisque commémoratif portant des inscriptions en polonais et en allemand.


Ce cimetière compte 11 stèles et 2 planches en bois portant des inscriptions. À l'est du cimetière se trouve une maison, l'ancien presbytère, l'école et un corps de ferme. Entre le cimetière et la ferme se trouvent des vestiges des fondations de l'ancienne église des mennonites. Le second cimetière, dans la forêt, est presque deux fois plus grand que le premier. Il compte 8 stèles mennonites et près de 200 arbres centenaires, qui délimitent en partie sa superficie de 60 m sur 80 m. a plus ancienne stèle date de la première moitié du XIXe siècle. Les deux cimetières sont en bon état grâce aux efforts des autorités municipales. Dans le village se trouvent plusieurs corps de ferme du début du XIXe - XXe siècle construits par les Mennonites. Outre les cimetières de Barcice, d'autres sépultures de colons hollandais se trouvent dans la vallée de Kwidzyn à Mareza, Grabow, Olszanica et Okrągła Łąka.