La Słupia, la Radunia et la Wieżyca sont des rivières qui grâce à leur situation géographique et l’énergie de leur cours, ont été utilisées pour la l’installation de centrales électriques. De nombreux bâtiments fonctionnent encore de nos jours et peuvent être visités. La plus ancienne centrale électrique d’Europe, la Struga ou la centrale de Bielkow située plus haut sur la Radunia, ne sont que quelques-uns des édifices qui valent la peine d’être visités. Les lois de la physique, de la chimie et des mathématiques apprivoisées par les ponts, les machines et les fabriques sont aussi présentés dans le cadre d’expositions thématiques, notamment en Centre Hevelianum.

L’ensemble d’écluses deà Biała Góra

L'ensemble d'écluses sur la Vistule, et la Leniwka, constitue un matériel hydrotechnique à ne pas manquer lors du voyage le long de la Vistule.

La zone est caractérisée par un patrimoine naturel de grande valeur ; les nombreux éléments hydrotechniques ont été parfaitement intégrés dans le paysage. C'est aussi un superbe point d'observation sur la Vistule. L'ensemble de constructions hydrotechniques a été édifié à partir du XVIième siècle pour séparer les eaux de la Vistule de celles de la Nogat, qui était jusqu'à cette époque le cours principal de la Vistule. Cette séparation a toujours été une source de conflits entre Gdańsk et Elbląg. Les équipements détruits durant les guerres contre la Suède, ont été reconstruit au XIXi siècle en déplaçant la bifurcation des rivières 4 km en aval, au niveau de la commune de Piekło. De nos jours, ils sont constitués d'écluses et de portes anti-inondations entre la vallée de la Vistule et celle de la Nogat ainsi que de l'écluse sur la rivière Liwa, affluent de la Nogat. Ils régulent le niveau de la Nogat, ce qui la rend navigable. Un beau panorama de la vallée de la Vistule peut y être admiré ;, cependant, il est interdit de visiter l'intérieur du bâtiment.