Selon une légende, la Cachoubie est un endroit merveilleux créé par Dieu, par l'intercession des anges et bénéficiant de la protection d’un Griffon. Cette légende raconte que lors de la création de la terre, Dieu a laissé un grand espace sablonneux sur lequel il n’a pas créé la vie. À la demande des assistants des Anges, il a cherché dans son sac quelque chose qu’il pourrait donner à ce lieu, et c’est ainsi qu’en vidant son sac, il a offert à la Cachoubie de nombreuses forêts, des rivières et des lacs et des champs au sol si fertile que les récoltes sont annuelles et abondantes. Et c'est pour que rien ne disparaisse d’un endroit si merveilleux, qu’il a envoyé un Griffon pour le garder et le protéger du mal.

Le plus célèbre et populaire de tous les arts locaux est la broderie cachoube dont les racines remontent au XVIIIe siècle. Jusqu’à nos jours, les brodeuses ornent à la main la toile de lin en respectant les schémas traditionnels et en utilisant les bonnes couleurs afin de décorer les tables de fête.

A Chmielno vous pourrez voir comment les membres successifs de la famille Necel modèlent à la main des pots en argile, sur un tour de potier entraîné par la force des jambes. C’est de cette façon que sont créés des pichets, bols, vases, qui sont ensuite décorés avec des motifs typiques de la céramique des Necel : branche de lilas, écaille de poisson, petite tulipe, étoiles cachoubes, couronne cachoube, fleur de lys et grande tulipe.

Dans le musée ethnographique de Wdzydze Kiszewskie vous pourrez entrer dans une chëczy traditionnelle cachoube, c’est à dire une maison, dans laquelle vivaient les Cachoubes. A l'intérieur est présenté un mobilier traditionnel, en particulier des buffets typiques cachoube, buffets de cuisine décorés à la main par des sculpteurs. L'art cachoube c’est aussi la peinture sur verre et les articles en osier de divers objets avec des racines de pin.

Dans leur temps libre, en dehors du travail et des tâches ménagères, les cachoubes se rassemblaient souvent dans leur chëczach ou dans une auberge, avec leur famille ou leurs voisins pour s'amuser au rythme de la musique cachoube. Le début de la fête était annoncée par les bazury qui accompagnées de violons endiablés et de burczybasu jouaient des airs entrainants. Et pour ceux qui n'avaient pas la force de danser la Kosedera, ils s’asseyaient aux tables richement couvertes de nourriture cachoube. Un pain fait maison, le hareng à la cachoube et les framboises cachoube sont quelques-unes des spécialités locales. „Jo jem najedłi ë napiti, ale muszi tabaką bëc nos przebiti” selon ce proverbe cachoube, après avoir mangé chaque véritable cachouche devrait priser un peu de tabac dans sa tabatière.

Jusqu’à nos jours, de telles fêtes sont organisées afin de se familiariser avec la culture cachoube et d'apprendre les coutumes et les rituels, et surtout, d'entendre  le dialecte du pays du Griffon, qui vous  conduira sur le chemin du cachoube jusqu’au cœur de la Cachoubie.

Musée-parc ethnographique des Cachoubes

Musée-parc ethnographique des Cachoubes

      Musée – parc ethnographique des Cachoubes fondé par Teodora et Izydor Gulgowski  à Wdzydze Kiszewskie est le plus ancien musée en plein air sur le territoire polonais.

En 2006, le musée a célébré son 100e anniversaire. Le musée en plein air est situé dans une zone attractive touristiquement, il cumule des paysages, des activités éducatives et récréatives. Les anciens édifices pittoresques de Cachoubie et de Kociewie sont reconstitués sur une surface de 22 hectares au bord de la "Mer Cachoube" - l'ensemble des lacs de Wdzydze. Chacun des 50 bâtiments et ensembles historiques représente un tableau différent de la vie des habitants des villages de Poméranie du XVIIIe au XXe siècle. Un programme annuel d'événements, à commencer par la foire de Wdzydze, constitue une incitation pour chaque touriste.


Le Musée à Wdzydze Kiszewskie est visité chaque année par près de 70.000 personnes, dont une partie importante des enfants et des adolescents.


En pensant à eux, nous avons développé une offre attractive des démonstrations, des ateliers et des cours de musée. Le musée possède de nombreux atouts pour les enfants. C'est un grand espace ouvert (22 ha) avec 50 monuments de l'architecture populaire de Kociewie et de Cachoubie. Grâce à une bonne indication de l'itinéraire, vous pouvez visiter le musée sans guide, atteindre les endroits où il y a des cours, des ateliers tells que: poterie-céramique, tissage au métier à tisser, fabrication des fleurs en papier, peinture sur verre, broderie, fabrication des décorations de Noël. Les ateliers sont organisés dans des intérieurs historiques, nous assurons des outils et des matériaux.


En authentique salle de classe du XIXe siècle nous offrons des cours anciens au choix - entre autres l'écriture à la plume d'oie, plume métalique, apprendre à chanter "Les Notes cachoubes", le cours de langue cachoube et des ateliers de musique à l'aide des outils et des instruments traditionnels.


Au cours de la visite au Musée nous vous invitons à participer gratuitement et activement aux démonstrations du travail à la forge et du travail de l'ouvrier forestier, du râpage du tabac à priser, aux demonstrations du lavage et du fonctionnement de la machine à mangler, de la mouture du seigle, toutes ces activités ont lieu dans les chaumières ou à leur proximité.


La cour d'une grande chaumière est consacrée aux enfants, leur amusement et leurs jeux animés par un animateur. C'est lui qui donne aux enfants des échasses, des cerceaux de roulement, des arcs, des frondes, des cordes et des jouets en bois inspirés des jouets traditionnels.


Les cours et les ateliers durent vers 60 min. - avec la visite du Musée il faut consacrer environ 3 heures. Mais il est possible d'y passer plus de temps si vous planifiez un repas à l'auberge ou un pique-nique sur l'herbe.