La Słupia, la Radunia et la Wieżyca sont des rivières qui grâce à leur situation géographique et l’énergie de leur cours, ont été utilisées pour la l’installation de centrales électriques. De nombreux bâtiments fonctionnent encore de nos jours et peuvent être visités. La plus ancienne centrale électrique d’Europe, la Struga ou la centrale de Bielkow située plus haut sur la Radunia, ne sont que quelques-uns des édifices qui valent la peine d’être visités. Les lois de la physique, de la chimie et des mathématiques apprivoisées par les ponts, les machines et les fabriques sont aussi présentés dans le cadre d’expositions thématiques, notamment en Centre Hevelianum.

La centrale hydroélectrique de Żarnowiec

La centrale hydroélectrique de Żarnowiec est la plus grande centrale de pompage et de stockage de Pologne, d'une capacité de 716 Méga Watt.

Elle est située sur le lac Czymanowo Żarnowieckie. La construction de la centrale a commencé en 1976, et elle fut inaugurée en 1983.

Initialement, la centrale devait servir "d'accumulateur" pour la future centrale nucléaire voisine de Żarnowiec Kartoszyno. Le réservoir supérieur l'alimentation faisait partie des structures les plus impressionnantes. Il s'agit d'un réservoir complètement artificiel, permettant à la centrale de remplir le rôle d'accumulateur d'une puissance de 3,6 millions de kilo Watt. La quantité d'eau permet une alimentation électrique d'environ 5,5 heures avec une puissance de 716 Mega Watt. Par comparaison, les pics de consommation d'électricité de la province de Poméranie atteignent 600 Mega Watt (pointe des soirs d'hiver). La comparaison de ces deux chiffres donne une idée de la puissance de la centrale hydroélectrique de Żarnowiec. Le fond du réservoir pourrait contenir 130 terrains de football, et le remplissage complet du réservoir d'eau prendrait environ 6,5 heures.

L'eau est acheminée dans les pompes-turbines par quatre pipelines d'une longueur de 1100 mètres chacun. Leur diamètre varie de 7100 mm à l'entrée à 5400 mm dans la centrale. Le débit maximum est de 700 m3 / s, soit autant que le débit moyen de la Vistule près de Varsovie.

La salle des machines de la centrale est un édifice de plus de 60 mètres de hauteur, mais dont les 2/3 se trouvent sous terre. Elle abrite, à 17 mètres en dessous du niveau de la mer, quatre turbines d'un diamètre de 6 mètres, alimentées par la puissance de l'eau et qui elles-mêmes alimentent un hydro générateur dont la turbine pèse plus de 420 tonnes. Afin de la mettre positionner dans son emplacement, il a fallu creuser jusqu'à 33 mètres en-dessous du niveau de la mer. C'était la plus profonde excavation jamais creusée en Pologne.

Le fonctionnement de la centrale est entièrement automatisé, et le démarrage et l'arrêt des différentes machines de la centrale se fait à distance à partir du centre de contrôle national de Krajowa Dyspozycja Mocy situé à Varsovie. Les machines fonctionnent en moyenne 18 000 heures par an, et en 24 heures chacun des ensembles hydrauliques est mis en fonctionnement en moyenne deux fois, ce qui donne un total d'environ 3000 fois par an. Le Canal de sortie est un débouché artificiel qui relie la centrale au lac de Żarnowieckie. Il est d'une longueur de 835 m. Sa plus grande profondeur est de 13 m (près de la salle des machines), alors que la largeur du fond est de 250 mètres près de l'entrée du lac Żarnowieckie.

Le réservoir naturel inférieur de la centrale est le lac de Żarnowieckie. Il est d'une superficie totale de 1.470 hectares, et sa capacité est de 121 millions de m3. La rivière Piaśnica traverse toute la longueur du lac, du sud vers le nord, alors que du côté ouest s'écoule la rivière Struga Bychowska. La profondeur maximale du lac est de 19,4 mètres. Le niveau de l'eau du lac varie en fonction des cycles de travail de la centrale, et la différence entre le niveau le plus haut et le plus bas est d'environ 1 mètre.


Autor: P.Syrocki, Starostwo Powiatowe w Wejherowie

Foto: B. Trepiński, Starostwo Powiatowe w Wejherowie