La Słupia, la Radunia et la Wieżyca sont des rivières qui grâce à leur situation géographique et l’énergie de leur cours, ont été utilisées pour la l’installation de centrales électriques. De nombreux bâtiments fonctionnent encore de nos jours et peuvent être visités. La plus ancienne centrale électrique d’Europe, la Struga ou la centrale de Bielkow située plus haut sur la Radunia, ne sont que quelques-uns des édifices qui valent la peine d’être visités. Les lois de la physique, de la chimie et des mathématiques apprivoisées par les ponts, les machines et les fabriques sont aussi présentés dans le cadre d’expositions thématiques, notamment en Centre Hevelianum.

La centrale hydroélectrique de Struga sur la Słupia

La centrale hydroélectrique de Struga est la plus ancienne centrale à turbines Francis encore en service en Europe. Son tableau avec deux ampoules Osram aux filaments de carbone est aussi très ancien.

Ce sont probablement les plus anciennes ampoules encore en fonctionnement dans le monde entier.

Nous savons que la centrale a été construite au XVIIIe siècle. Elle a d'abord été un moulin, puis la force de l'eau a fait fonctionner une scierie, puis une fabrique de carton. Les travaux de transformation en centrale hydroélectrique ont duré de 1889 à 1896 grâce au financement d'un industriel, qui fit faillite peu après. L'usine fut relancée par les allemands. Depuis déjà un demi-siècle, ce sont les membres successifs de la famille cachoube des Gliszczyński qui gèrent la centrale. Dans la centrale est installée une turbine Pelton, construite en 1898 par le grand atelier de Schichau, la plus grande usine de la ville d'Elbląg. La centrale, qui fournit depuis 1920 une puissance de 250 kW, est restée en service jusqu'à nos jours. Elle est considérée comme la plus ancienne et la plus précieuse de son genre en Europe.