Les manoirs et palais des riches familles de Poméranie est l'un des traits distinctifs de notre région. Dans presque tous les coins de la  région, on peut trouver des domaines dont les propriétaires étaient les éminentes familles de Krokowski, Przebendowski, von Massow, Wejher, von Puttkamer ou von Below. Les zones d'accumulation particulier de vieilles fermes et manoirs sont la partie nord de Kachoubes et la Terre de Słupsk. On y rencontre souvent des demeures historiques préservés, entourés de bâtiments d'exploitation, de vastes parcs qui abondent souvent des beaux spécimens d'arbres centenaires et encore plus anciens. Certains d'entre eux, malheureusement, disparaissent lentement dans l'oubli. Ils ont, cependant, leur charme indéniable, qui fascine et vous transporte dans l'histoire ancienne - y alors, ils ont besoin d'une aide immédiate. Heureusement, il existe aussi un nombre d'objets qui ont retrouvé leur splendeur d'il y a des siècles, et qui aujourd'hui attirent les visiteurs non seulement du pays mais aussi de l'étranger, pour former un produit touristique populaire.


 

     Découvrez des demeures, manoirs et palais de Poméranie, leur riche histoire et l'incroyable destin de leurs anciens propriétaires .


Le Manoir de la Confrérie de St. George

C'est un exemple remarquable de l'architecture de style gothique tardif, avec des éléments flamands. L'édifice a été construit entre 1487 et 1494 pour accueillie le siège de la confrérie de Saint-Georges.

C'est dans cet endroit qu'avaient lieu les réunions des membres de la confrérie, parfois aussi des fêtes et des banquets, ainsi que des entraînements d'escrime. Ensuite le bâtiment a abrité l'école d'escrime, puis le poste de garde municipale et enfin l'école des Beaux-Arts.


Après la guerre, le manoir est devenu le siège de l'Association des Architectes Polonais et abrite un restaurant dans son sous-sol. Au sommet de la tourelle se dresse la statue de Saint- Georges, copie d'après-guerre de la sculpture d'origine du XVIe siècle; l'original se trouve au Musée National de Gdańsk.


Contigüe à la maison, se dresse la Porte Dorée (Złota Brama), donnant sur la rue Długa, ainsi que des fragments de murs médiévaux, près desquels se trouvait autrefois un champ de tir. C'est pourquoi, cet édifice est souvent appelé Champ de tir de Saint Georges (Strzelnica św. Jerzego). La Confrérie de Saint Georges était l'une des guildes marchandes les plus influentes et les plus riches de l'ancien Gdańsk. En témoigne le fait que leur premier siège se trouvait à la Cour d'Arthur, près du Marché de Długi Targ.