Les nombreux musées abritent de riches collections et les trésors du patrimoine culturel de Poméranie.

La Cour d'Artus, filiale du MHVG

La Cour d'Artus est le siège représentatif de la guilde des marchands, des riches et des artisans qui se réfère à la légende des chevaliers légendaires de la Table ronde du roi Arthur.

La première Cour d'Artus, probablement en bois, date du milieu du XIVe siècle. C'était alors un centre important de la vie sociale et commerciale de l'ancienne Gdańsk.

Des bâtiments du même nom furent créés dans les villes de la Hanse comme : Torun, Elblag, Königsberg, Riga et Tallinn, en tant que sièges des confréries « kurkova » dont le patron était Saint-Georges. Leurs membres, pour imiter la vie de la cour, organisaient des jeux et des joutes de chevaliers, ainsi que des fêtes somptueuses dans leurs superbes demeures.


Les assemblées de Gdańsk étaient patronnées par les impressionnants lions de Gdańsk tenant entre leurs pattes les armoiries de la ville et la statue de Mercure, patron des commerces, des marchands et des voleurs. La façade, présente dans ses médaillons les têtes des rois de Pologne, Sigismond III Vasa et de son fils, le futur roi Ladislas IV, des statues de guerriers antiques, les statues de la Justice et de la Force, et tout au sommet, la figure de Fortuna, la déesse de la fortune, qui devait apporter la chance aux habitants de la ville pour leurs affaires parfois risquées et leurs longs voyages en mer.


A l'intérieur de la Cour d'Artus, vous pourrez admirer de nombreuses œuvres d'art, données par les différentes confréries qui siégeaient ici. Ce sont de précieux modèles de navires, des emblèmes de la Pologne, de représentations des rois polonais et bien d'autres œuvres d'art. Cependant, le véritable trésor du lieu est le plus grand poêle Renaissance d'Europe, qui mesure près de 11 mètres de haut. Il est recouvert de 520 carreaux richement décoré représentant d'éminents seigneurs européens, des armoiries et les allégories des vertus et des planètes. A côté du poêle se trouve la sculpture gothique de Saint-Georges combattant le dragon datant d'environ 1485, alors que tout autour de la salle sont installés des bancs, richement décorés de boiseries ; le tout est surplombé d'un superbe plafond étoilé auquel sont accrochés de beaux modèles de navires ; enfin sur les murs apparaissent des reproductions par images de synthèse de tableaux détruits au cours de la Seconde Guerre mondiale.


A partir de 1742, la Cour d'Artus est devenu un marché aux céréales. De nos jours, la Cour d'Artus est le siège du Musée d'Histoire de Gdańsk et remplit une fonction de lieu officiel.


Également le détour:

- Le Musée Historique de la Ville de Gdańsk

- La Maison d'Uphagen

- Le Musée de l'Ambre

- La Mairiede la Ville Principale

- La salle des Garde n°1 de Westerplatte

- Le Musée de la Poste polonaise

- La Forteresse de Wisłoujście

- Le Musée des Horloges de Clochers