Mon voyage en Kachoubes de Nord, ou comme disent les habitants de ce pays - les Kachoubes - en pays du Nord, a commencé à Hel. Je me souviens une brise légère, portante l'odeur distinct de la mer. Je suis partie de Gdynia, en tramway aquatique, et en prenant un vélo. A Hel, j'ai visité le phoquarium, le Musée de la Pêche, et la rue Wiejska où j'ai mangé du poisson frais. Il était excellent. Dommage de ne pas pouvoir manger  pour plus tard.  Après le déjeuner, il est bien sûr temps de faire un peu d'exercice. Alors, je suis monté sur mon vélo - et an avant! . Le chemin de Hel à Jastarnia - une véritable révélation! Je pense qu'il n'ya pas d'autre avec la même charme - une partie mène à travers la forêt, puis directement près de l'eau, le long de la Baie de Puck. A Jurata, qui est censé être un paradis pour les riches et célèbres, j'ai bu du café aromatique. A Jastarnia, j'ai fait un arrêt au port, plein de bateaux, voiliers et navires de pêche.

Le chemin de Hel mène à Puck, mais avant mon but, j'ai fait un arrêt à Chałupy - ici, j'ai rencontré un véritable Kaschoube, qui m'a raconté des histoires du travail dur des pêcheurs et des bateaux traditionnels. Les bateaux "Pomeranki", dont on parle, ont été redecouvertes récemment - une vraie rénaissance!. Aujourd'hui, ces bateaux sont construits par exemple par la famille Strucek de Jastarnia. Heureusement, à ma table était assis aussi un jeune homme qui parlait parfaitement Kachoubian - sans lui, il aurait été impossible de comprendre l'histoire de ce pêcheur. Quand je l'écoutais, pour un moment, je me sentais comme en vacances à l'étranger.

Avant l'arrivée à Władysławowo, j'ai vu sur les eaux de la Baie de Puck des centaines de voiles - windsurfers et kitesurfers étaient dans leur élément. J'ai aussi décidé de l'essayer,  et dans l'une des écoles j'ai pris ma première leçon. Fatiguée, mais heureuse, je suis arrivée à Władysławowo. Pourtant, j'ai décidé de faire encore une promenade sur la plage. La plage de sable, large et vide, à ce moment de la journée semblait sauvage, et l'eau était teintée de gris-bleu fabuleux. Ici, je pourrais tranquillement planifier mes prochains jours. Je suis allée à Jastrzębska Góra, et en chemin, j'ai visité le phare de Rozewie, et la ville de Puck avec une belle église paroissiale de Saint- Pierre et Paul. Puis, je suis allée au palais de Rzucewo et j’ai visité le château de Krokowa. Comme souvenir, je vais prendre avec moi une sculpture d'un ange Kachoubian, qui me rappellera le temps passé insoucieusement au bord de la mer.

Quelques jours ne suffisent pas pour visiter tous les endroits intéressants du district de Puck. Je suis impatiente de revenir ici après un certain temps avec mes amis. Après ce que j'ai vu et vécu ici, il sera facile de convaincre mes amis de faire une expédition au pays du Nord.


Chałupy

Chałupy

     Chałupy était autrefois petit village de pêcheurs, situé sur la partie la plus étroite de la péninsule de Hel. De nos jours, le quartier Władysławowo se développe rapidement comme lieu de séjour, mais surtout comme paradis des sports nautiques. En particulier, les passionnés de windsurfing et de kitesurfing trouveront ici le lieu idéal.

Le village de Chałupy s'est fait connaître au dix-septième siècle, quand le roi Ladislas IV décida la construction, à proximité du village, d'un grand fort de bois et de terre doté de plusieurs bastions. De là vient son nom, Władyslawowo.


Le second fort, légèrement plus petit, de Kazimierzowo fut construit dans les environs de Kuznice. Les deux forts, selon l'intention du roi, avaient pour rôle de protéger les frontières septentrionales du pays contre l'ennemi, et en même temps, d'être la principale base de départ des campagnes pour conquérir le trône de Suéde. Les tentatives visant à s'emparer du pouvoir s'achevèrent sur une défaite, et les remparts partiellement détruits furent partiellement recouverts de sable.


Chałupy est un paisible village de pêcheurs, mais aussi le dernier endroit en Cachoubie, où en 1836 fut jugé un acte de sorcellerie. En effet, le rebouteur du village essaya de guérir un pêcheur gravement malade, Jan Kąkol. Malgré tous ses efforts il n'y parvint pas. Il en tint pour responsable Christine Ceynowa, déjà soupçonnée de magie noire. Jugée par les habitants, la femme fut soumise à "l'épreuve de l'eau" pour révéler si elle est était un suppot du diable. Elle fut emmenée en mer et jetée par-dessus bord. À la surprise de tous, la femme ne coula pas, ce qui fut attribué à un sortilège, mais personne n'a pensé que son jupon et sa jupe avaient formé une sorte de bouée. Christina Ceynowa fut donc considérée comme une sorcière, qui ne voulait pas se noyer. Elle fut alors tuée à coups de rames. Les habitants de Chalupy se sont longtemps souvenus de cet événement, qui a contribué à la légende de la sorcière Ortysza. La plus haute dune de la région, sorte de "témoin oculaire" des événements, fut appelée Ortus en cet honneur.

La pêche est une spécialité de la vie quotidienne des habitants de Chałupy. La terre infertile, le sable et les forêts ont poussé nombre d'habitants à abandonner le travail de la terre et à s'occuper de pêche et du transport des produits de la pêche jusqu'à Gdansk.


Le premier dimanche suivant le 22 Juillet est le jour des régates des "Bateaux cachoubes", organisées sur des bateaux de pêche traditionnels à voile afin de cultiver la tradition maritime.


Ainsi les principales familles de pêcheurs de Hel s'affrontent dans des concours de réparation de cordes et de ligature de filets de pêche.


Mais l'attraction la plus courue parmi les touristes et les participants reste la régate. La tradition maritime de Chałupy est doit beaucoup à l'ingénieur Alexander Celarek. En effet, il avait reconstitué la barque sur laquelle Saint Adalbert, patron de la Pologne, accosta à Gdansk. Ce bateau, baptisé Sanctus Adalbertus, fit la traversée jusqu'au lieu-dit le Bosquet Sacré (Święty Gaj), où le saint fut assassiné. Il prend part depuis au pèlerinage annuel des cachoube à Puck, pour les pardons de Saint-Pierre et Saint-Paul.
En dépit des importantes traditions maritimes du village de Chałupy, cette région évoque surtout pour les touristes la vie idyllique des vacances.

Les nombreux campings et autres emplacements où l'on peut planter sa tente, tout près des rivages de la Baie de Puck, offrent la possibilité aux passionnés de sports nautiques de découvrir un "véritable paradis": de larges plages de sable, l'endroit idéal pour se relaxer et se détendre au soleil en écoutant le bruit des vagues. En outre, les sites historiques permettent de découvrir l'histoire de la région.


La proximité de Wladyslawowo, de Jastarnia et de Hel offre la possibilité de se détendre activement durant la journée, alors que le calme de Chalupy permet de se reposer de la frénésie du quotidien... Rien de plus et rien de moins...


Chałupy welcome to...